Partagez | 
 

 [Quête] Pour bien pêcher, il faut de bons vers !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
PNJ
avatar


Messages : 52
MessageSujet: Re: [Quête] Pour bien pêcher, il faut de bons vers !   Sam 30 Avr - 13:34

Rodrigue lève un sourcil en écoutant les excuses de son compagnon de route. Il semble être pris de court, surpris, voire même choqué. Il ferme ses yeux l'espace d'une seconde, l'air pensif, puis les ouvre à nouveau en reprenant son air calme.

- Vous n'avez pas à vous excuser, Ekberson. Ce n'est pas à vous que je dois mon humeur morose.

Le guerrier continue à examiner silencieusement le visage de son interlocuteur après cela, intrigué. Il hoche la tête de droite à gauche en réponse aux politesses d'Ausulf. Puis, ignore simplement son offre, pointant cette fois-ci son regard en direction du grand large.

Le vers bleu qui se fait porter par le musicien se débat de toutes ses forces afin de se libérer de l'emprise de son agresseur, en vain. Il se console cependant en sécrétant un liquide gluant blanchâtre sur les doigts du géant. Celui-ci ne remarque rien de plus qu'une désagréable sensation d'avoir les doigts qui colle suite à cette attaque désespérée de la petite bestiole.

Au moment où Ausulf redirige son attention vers le mercenaire, celui-ci pose violemment la paume de sa main droite sur la garde de son épée. Puis, déclare fermement à l'attention du troubadour.

- Quelqu'un approche.

A une vingtaine de mètres des deux hommes, un individu se tient debout, les jaugeant du regard. Son bras se lève pour pointer vaguement dans leur direction, puis se rabaisse mollement. La voix de l'homme se fait entendre par la suite.

- Etrangeeeeer ! Vouuuuuus !! Alleeeeeeeez ! Mouriiiiiiiireeeeuuh !!!

L'individu tombe dans les vapes après cette sombre déclaration, faisant s'élever une petite volée de sable par sa chute.

Le vent souffle, les vagues se brisent et le mercenaire soupire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ausulf Ekberson
avatar

Errantia

Messages : 122

Carte d'identité
Magie: Air
Palier de Puissance:
3/20  (3/20)
Métier: Troubadour
MessageSujet: Re: [Quête] Pour bien pêcher, il faut de bons vers !   Dim 1 Mai - 0:47

Evidemment, l'étranger ne répond pas à sa question pourtant essentielle. Il faut croire qu'il n'est pas rentré dans les bonnes grâces du mercenaire. Mais qu'à cela ne tienne car finalement, cela ne change rien à la vie sur le long terme du poète. Cette discussion n'a d'incidence que sur leur futur immédiat. Et en parlant de cela, un énergumène semble surgir de nulle part pour porter une menace aussi spectaculaire que la chute qui la suit.
Le vent se lève une nouvelle fois. Encore une fois, c'est l'effet proche de l'immensité d'eau mais le troubadour n'a pas l'habitude de changements aussi soudains. Il n'y a pas à dire, cette journée est vraiment pleine de surprises. Mais aucune ne fut vraiment joyeuse pour l'instant.

Le mercenaire soupire, cela n'échappe pas au musicien qui s'empresse de le regarder d'un air interloqué :
"- Devrions-nous l'aider ?"
Cette question est son premier réflexe. Ce n'est pas la première fois que l'on menace sa vie et de ce fait, le chanteur n'a que faire de cette menace. Mais si c'était un avertissement ?
Immédiatement, ses pensées se tournent vers son loup qui ne l'a pas prévenu. Invoquer les vents et rater de faire remarquer un individu suspect... C'est véritablement une grosse erreur de la part de l'Animal-totem.
"- Et l'odeur d'alcool ? Je n'ai pas à souffrir de ton manque de curiosité."
Cette journée n'est pas vraiment la journée d'entente idéale pour ce duo de choc. Le poète réfléchit vite mais cela ne mène pas à grand chose si ce n'est qu'il se rend compte que sa main est vide : il a lâché le ver bleu. Il aurait mieux fait d'aller mendier en ville, il prendrait tout le mépris du monde contre une journée sur cette foutue plage.
Le temps n'est pas encore aux vers, il faut régler la situation. Ou plutôt, c'est l'impression qu'il veut donner à l'épéiste.

Finalement, il ne souhaite pas spécialement s'occuper de cet homme mais si le mercenaire s'avance, il le suivra pour faire bonne figure. Tout ce qu'il veut, c'est récupérer cette centaine de vers azurés pour pouvoir abandonner ce lieu sablé maudit. Mais il sent bien que ce présage sera suivi d'autres incidents. Pour une plage interdite, il continue à le penser, il y a trop de monde présent volontairement.
Face à tant de soucis, il tape du pied dans le sable et grommelle. Il n'attend plus la réponse du mercenaire et s'avance pour voir si l'évanoui est toujours vivant. S'il l'est, le poète tentera de le réveiller. Il ne faudrait pas qu'une mort vienne s'ajouter à une journée si radieuse... Et du coup, une fois à hauteur du malade, la première chose qu'il fera sera d'enlever tout objet pouvant servir comme une arme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar


Messages : 52
MessageSujet: Re: [Quête] Pour bien pêcher, il faut de bons vers !   Dim 1 Mai - 11:30

Rodrigue se contente de jeter un regard confus dans la direction d'Ausulf lorsque celui-ci l'interroge sur la marche à suivre. N'ayant pas plus d'information que son camarade de fortune, le mercenaire décide de rester en retrait lorsque celui-ci s'engage à approcher le nouvel arrivant.

Une fois arrivé à proximité du corps immobile, le musicien parvient à constater plusieurs faits d'importances. Premièrement, l'inconscient est toujours en vie et en prime, il dégage une très forte odeur d'alcool. De plus, il est vêtu d'une vieille armure légère émaillée d'une épaulette sur laquelle était cousue une forme représentant un bouclier. Une version tangible de cette même arme peut-être facilement distinguée sur le dos de l'énergumène, pas plus grande qu'un avant bras. Le troubadour peut facilement la lui confisquer s'il le souhaite. Aucune autre arme ne peut-être retrouvée sur lui.

A l'avant comme à l'arrière, des bruits de pas parviennent jusqu'aux oreilles du musicien. Avant qu'il ne puisse y réagir, une voix faible se fait entendre venant de son dos.

- Faites attention. Ils ne sont pas seuls.

Puis, très vite après, une voix sensiblement plus élevée et plus joviale retentit à l'avant.

- Haha. Arrête de faire l'idiot Frederic ! Reviens ici.

Le sourire aux lèvres, un nouveau personnage fait son entrée en scène nonchalante dans le champs de vision du binôme. A l'instar du premier, ce nouvel individu est également vêtu d'une armure légère en tout point similaire à la sienne, différence faite du symbole qui est représenté sur son épaulette. Le sien étant non pas un bouclier, mais une arbalète. Une manche en bois semble se mouvoir derrière la tête de cet homme, en rythme avec ses mouvements.

Il s'approche d'Ausulf. Et si ce dernier ne s'interpose pas, il tentera de remettre sur pied le dénommé Frederic, souriant largement au passage à l'attention du binôme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ausulf Ekberson
avatar

Errantia

Messages : 122

Carte d'identité
Magie: Air
Palier de Puissance:
3/20  (3/20)
Métier: Troubadour
MessageSujet: Re: [Quête] Pour bien pêcher, il faut de bons vers !   Dim 1 Mai - 12:13

Effectivement, l'odeur d'alcool provenait bien des hommes et non pas d'un stock de bouteilles et autres barils. L'exaspération de Cerel terminée, Ausulf s'abaisse pour donner des petites claques à l'ivrogne et le réveiller mais il n'a pas besoin d'aller jusqu'au bout de son action car l'homme au bouclier a repris ses esprits et sourit d'un air goguenard. Le troubadour ne sait pas s'il doit être rassuré ou inquiet mais la réponse lui vient toute seule quand Ciel s'exprime. Ce mercenaire parle peu mais dès qu'il le fait, c'est pour dire l'essentiel. Mais pour quelqu'un qui ne va qu'à l'essentiel, il pourrait enfin lui dire pourquoi il voulait être accompagné. C'est très irritant.
Ausulf se retourne donc pour voir que l'épéiste au visage ballafré était resté en retrait jusque là. C'était sans doute une bonne idée mais il s'approche vers lui. Sans doute parce que des pas s'approchent et une nouvelle figure fait son apparition. Encore une... Ausulf ira voir la maison principale des Magia et leur proposera un nouveau nom pour cette satanée plage : ses suggestions vont de "plage bondée" à "plage échangiste" en passant par des idées plus loufoques encore ou au vocabulaire de poissonnier que la pudeur empêche de retranscrire ici.
"-Plutôt que de te plaindre, tu ferais mieux de faire attention à son arbalète."

Cela risque d'être problématique, Ausulf ne sait pas encore bien maîtriser les vents donc il n'a aucune chance de dévier les flèches avec sa magie. Et le fait de changer de forme ne changera rien, il sera plus rapide oui mais pas assez face à une arbalète.
Ausulf soupire et tend la main à Frederic pour l'aider à se relever. Il n'est sans doute pas tiré d'affaire mais c'est un geste pacifiste donc il espère avoir ses chances. La suite le lui dira.
"- Vous allez bien, l'ami ?"
Sinon, il aurait pu prendre le bouclier du poivrot... Il aurait pu se protéger des flèches avec. Cerel lui hurle de prendre ce bouclier pour pouvoir se défendre ! Mais faire ceci, ce serait forcer le nouvel arrivant à  tirer et il essaye de le faire comprendre à son animal-totem. En attendant, il est persuadé que le mercenaire pense la même chose que le loup blanc mais Ausulf a beau être un excellent chasseur, ce n'est pas un très bon combattant. Généralement, il laisse les autres faire ce genre de boulot et il souhaiterait que si l'arbalétrier se montre dangereux, il n'ai pas à participer.
Aussi surprenant que cela puisse paraître, il n'a aucune confiance en des braconniers ivres pour que la situation reste calme et le poète craint que tout ne dégénère trop vite. Il garde une main proche d'une de ses dagues tandis que l'autre reste brandie pour que Frédéric la prenne s'il le souhaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar


Messages : 52
MessageSujet: Re: [Quête] Pour bien pêcher, il faut de bons vers !   Dim 1 Mai - 13:13

Le mercenaire arrive hâtivement jusqu'à la hauteur d'Ausulf puis, suivant l'exemple de ce dernier, il se met en garde. Le porteur du bouclier se réveille soudainement suite aux petites claques du troubadour. Le regard toujours toqué, il tend sa main gauche en direction du bras qui lui était tendu afin de s'y appuyer et ainsi se relever avec plus de facilité. Soupirant faiblement quelques mots de remerciements à l'attention de la personne qui l'avait prise en charge.

L'arbalétrier rit à gorge déployée tout en arrêtant sa marche à quelques pas de son ami, et par extension des deux autres hommes. Il plonge calmement sa main droite dans sa poche afin d'y récupérer une cigarette blanche qu'il se hâte de fourrer entre ses dents. Ses mouvements sont imprécis et son équilibre est imparfait. Mais, cela ne l'empêche pas pour autant de ricaner joyeusement tout en allumant sa cigarette avec une flammèche de sa propre création.

L'individu tire une taf sous les regards instigateurs des deux étrangers (et des yeux somnolants de son acolyte) avant de leur adresser la parole sur un ton bien éveillé et un poil menaçant.

- Vous n'êtes pas d'ici. Ca se voit ! Que direz-vous de partager un verre avec nous ? Mes deux amis et moi somme un peu en manque d'action en ce moment, alors un peu de compagnie ne nous fera pas de mal.

Ciel fait deux pas en avant à ce moment-là. Ausulf ne peut pas discerner l'expression qui se dessine sur le visage de son camarade de route en ce moment du fait de sa position par rapport à lui, mais il peut sans mal remarquer que le ton de sa voix a changé, pour virer vers des tons étrangement plus gaies.

- Ce sera avec joie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ausulf Ekberson
avatar

Errantia

Messages : 122

Carte d'identité
Magie: Air
Palier de Puissance:
3/20  (3/20)
Métier: Troubadour
MessageSujet: Re: [Quête] Pour bien pêcher, il faut de bons vers !   Dim 1 Mai - 15:19

Le mercenaire maussade semble avoir subi un changement de caractère soudain. C'est donc vrai ce qu'on dit sur ce corps de métier ? Offre-leur un verre et ils retirent l'épée de ton ventre ? Ah, Ausulf se sent bien plus protégé tout à coup ! Le monde tourne rond. Il suffit de boire un verre entre amis pour que toutes les tensions disparaissent, ça lui réchauffe le coeur ! Le troubadour n'a donc pas d'autres choix que de suivre le courant et d'accepter à son tour. Une chose le rassure réellement ceci dit, le nouvel arrivant fume des cigarettes. C'est comme cela qu'Ausulf aime ses brigands : avec le plus de vices possibles. Il y a peut-être une chance pour qu'il en demande une tout à l'heure, au bout d'un verre. En espérant que les deux soulards ne soient pas à court de tabac eux-aussi.

Donc voilà la joyeuse troupe qui s'avance vers le dernier des soulards. Ausulf aide Frederic à marcher correctement sans tomber et un vague sentiment de regret serre son coeur. Il se retourne de temps en temps vers la plage et se dit que tout aurait été plus facile s'il ne s'était occupé que de ces maudits vers. Mais au moins, il pourra utiliser une des bouteilles vides pour stocker les lombrics dedans. Encore faudrait-il que l'alcool se trouve dans des jolies bouteilles en verre mais il a comme un doute. Jusqu'à présent, cette journée n'a été pleine que de mauvaises surprises alors il se prépare au pire.
Il essaye de regarder le visage de Rodrigue Ciel mais son expression est toujours aussi indéchiffrable. Ils devraient tenter une partie de carte. Avec une tête comme celle-ci, ils sont sûrs de gagner. Mais ils n'en sont pas encore à là et autant le revirement d'attitude soudain de l'épéiste intrigue le poète, autant un petit verre ne peut pas faire de mal. Mais là encore, il pourrait être déçu. Non vraiment, cette plage lui tape sur les nerfs.
"- Une belle journée pour prendre un verre, n'est-ce pas ?"

Le premier des ivrognes à être apparu commence à devenir de plus en plus familier avec Ausulf, posant sa main sur le visage du musicien et lui murmurant qu'il souhaiterait être encore aussi jeune et fringant que lui. Le joueur de vielle prend patience, ce serait bête de s'énerver avant d'avoir pu goûter à l'alcool local.
Ils arrivent jusqu'à une tente, une des dernières à se dresser sur la plage. Elle est à la lisière des bois mais cela ne semble pas poser de problème puisque les seules personnes à aller et venir font partie de leur bande, en tout cas c'est ce que se dit Ausulf. L'homme qui menait le groupe ouvre la tente et de la fumée s'en échappe. On dirait que le tabac n'est pas la seule chose qu'ils fument par ici, au grand plaisir de l'aventurier Errantia tout du moins.
Le dernier des braconniers est assis sur une table, aussi défait que ses deux compagnons qui s'installent autour de lui et leurs indiquent des chaises pour que Ciel et Ausulf puissent les rejoindre.
"- Alors qu'est-ce que vous nous proposez ?"
Les voilà assis et Ausulf se frotte les mains. Pourra-t'il profiter d'un instant de paix pendant cette journée des plus affreuses ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar


Messages : 52
MessageSujet: Re: [Quête] Pour bien pêcher, il faut de bons vers !   Dim 1 Mai - 17:10

L'arbalétrier affiche une mine ravie en constatant que ses deux invités de marque avaient eu la décence d'accepter son invitation à boire un verre. Il leur fait signe de le suivre et ouvre par conséquent la marche en direction du campement est, laissant son ivrogne de camarade sous la responsabilité du troubadour.

En pénétrant le campement, Ausulf peut remarquer que le lieu est organisé d'une façon réfléchie, bien que la stucture peut sembler légèrement désordonnée par endroit. A l'extérieur, étaient posés à même le sable, un bon nombre de piques, de tables en bois cassées et de vitrines usées, où étaient entreposés respectivement : des cranes d'animaux en tout genre, des cadavres de créatures marines et pour finir, un petit nombre d'armes de différents types.

Tandis qu'à l'intérieur des très rares habitations en bois, les regards avisés peuvent distinguer qu'un faible nombre d'outil et de matériel de pêche y étaient disposés, mais qu'à priori, la plus grande partie de l'équipement y était absente. Les tentes, quant à elles, étaient aménagées d'une manière très simpliste : des lits, des tables et des chaises. Quelques variances peuvent être observées entres les différentes caches de braconnier, mais dans les grandes lignes, c'était cette structure-là que le campement s'efforçait à suivre.

Une fois arrivé à leur destination, le petit groupe de saoûlard en devenir eurent tout le loisir de s'installer autour d'une vieille table en bois qui était commodément disposée au centre de la tente. Cette dernière, bénéficiant d'une taille plus que convenable, ne donnait pas du tout l'impression d'être à l'étroit au groupe de cinq qui venait de s'y installer.

Alors qu'Ausulf est confortablement installé sur son siège, il a tout le loisir d'examiner la tente, ainsi que tout ses composants. Son regard se pose tout d'abord sur le dernier braconnier auquel il avait fait la connaissance. Cet homme à la carrure imposante était la seule personne du groupe à rivaliser avec Ausulf lorsqu'il était question de taille et de muscle. Se conformant au style vestimentaire des deux autres membres du trio, le molosse d'un mètre quatre-vingt porte sur lui une armure légère ornée d'un épaulette en cuire noire. Le symbole marqué dessus étant cette fois-ci : une épée longue. Une version métallique de cette dernière peut par ailleurs être observée au pied de son propriétaire, calée contre le pied de la table.

Le dénommé Frederic, un homme aux allures maigrichonnes, s'affale sur la chaise située à côté de celle du troubadour, puis tente de lancer la discussion avec lui :

- Au fait, désolé pour la blague de tout à l'heure. C'était juste pour rire un coup, hein. Même si, je l'avoue, c'était plutôt con comme farce, mais il faut dire que l'alcool rend con, aussi. Allez, pour vous prouver ma bonne foi, je m'engage à vous aider dans votre tâche ici quelle qu'elle soit ! Alors, pourquoi êtes-vous venu jusqu'à la plage interdite, mes bons amis ?

En face, le molosse vide son verre d'une traite puis, patiente en silence le temps que le dernier membre du trio sert à boire à tout le monde. L'arbalétier, un homme caractérisé par un corps svelte et une barbiche noire, ne tarde pas à sortir deux bouteilles d'alcool qui étaient enfouies sous le sable, puis se met à joyeusement remplir les verres de tout le monde.

A côté de lui, se tient debout le dernier membre du groupe, le mercenaire Rodrigue, portant sur son visage un sourire indéchiffrable, le premier qu'il affiche de la journée. Son regard semble être pointé vers l'un des nombreux lits de fortunes des braconniers, sur lequel était indécemment disposé le cadavre d'une femme nue dont la gorge était largement ouverte. Cadavre qui, au vue de son odeur inexistante, ne devait pas dater de plus de quelques minutes.

Pile au moment où Ausulf pose son regard sur ce spectacle qui lui est si familier, une sensation désagréable qui lui taraudait l'esprit plus tôt ce jours-là resurgit à nouveau en lui. Quelqu'un l'observe. Quelqu'un qui n'est pas dans cette pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ausulf Ekberson
avatar

Errantia

Messages : 122

Carte d'identité
Magie: Air
Palier de Puissance:
3/20  (3/20)
Métier: Troubadour
MessageSujet: Re: [Quête] Pour bien pêcher, il faut de bons vers !   Dim 1 Mai - 22:43

Des braconniers, certes. Ils sont bourrus, oui. Mais leur virilité cache un besoin d'appartenir et d'être accepté encore plus fort. Finalement, bien qu'il soit à des lieux de la Cour la plus proche, le voilà dans les mêmes thématiques et recherches personnelles. Qui l'eut cru. Un humaniste dirait qu'il ne faut pas juger une personne par son statut, sa croyance ou son physique.
Toutes ces belles paroles disparaissent très vite car Ausulf remarque du coin de l'oeil le sourire inquiétant de Rodrigue Ciel. Toujours sans paraître y toucher ou vouloir regarder, il se débrouille pour que sa vue périphérique lui montre ce que le mercenaire regarde avec plaisir. Il ne sait pas si cela devrait le rassurer ou rajouter des questions à la liste déjà longue qui occupe son crâne. Au moins, il aura bu un verre sans soucis. Mais comme il s'en doutait, le répit ne fut que bref.

"- Tu as une véritable attirance pour les gens à problème. J'espère que tu le sais."
C'est sans doute pour cela que son esprit protecteur est aussi sociopathe, lui répond-il. Le loup est vexé et ne veut plus l'aider. Mais au moins, il n'ira plus de son petit commentaire cinglant. Cette journée mettrait presque à mal leur symbiose si parfaite en temps général.
"- Oh... C'est une histoire sans importance mais un vieil homme m'a demandé de récupérer des vers azurés pour pêcher en mer."
Surtout, ne pas voir l'éléphant dans la pièce. C'est une des rares compétences utiles qu'il a pu récupérer de ses jeux à la Cour. S'il fait semblant de ne rien remarquer, peut-être qu'on ne lui demandera pas de compte. Mais là encore, cette journée semble sous le thème de la déception et la réaction de Ciel ne tardera pas à être remarquée. Ne serait-ce que par le molosse à l'épée longue. Une compensation pour son physique, diraient certains. Mais il ne le dira jamais à voix haute.
"- Une centaine pour être exact ! Comme si le fait de chercher des vers n'était pas suffisant, n'est ce pas ?"
Et Ausulf fait sortir un rire cristallin, le plus innocent et connivent possible. C'est le genre de rire qui donne aux autres l'envie de le suivre. En espérant que ce soit le cas ici aussi.

Et comme pour prolonger l'angoisse d'une journée qui n'aurait jamais eu lieu d'être, la présence est revenue. Avec tout ce qui vient de se passer, son imagination prend des tournures macabres : et si c'était l'esprit de la femme violée et égorgée ?
Mais le poète se ravise et commence à croire que la magie que son animal-totem lui a apprit ne suffit pas. Et impossible d'entendre le chant des vents dans cette tente transformée en bocal pour accroître les effets de toutes les herbes que les braconniers ont consommés. Ce qui lui rappelle...
"- Pourrai-je abuser de votre accueil et vous demander du tabac ? Je n'ai plus que deux cigarettes et je sens que cela ne me servira pas à faire le retour jusqu'au port..."
Une supposition qui s'avérera correcte, il n'en doute pas une seconde. En attendant, il aimerait bien comprendre d'où provient cette présence et ce qu'elle lui veut. Comment a-t'il pu perdre sa trace pendant tout le chemin ? Car si elle est là, c'est qu'elle les a suivi, le mercenaire et lui. Il n'a pas été des plus constants concernant sa concentration mais détestant se faire observer, ce regard n'aurait pas du lui échapper.
"- J'ai aussi perdu sa trace... Je pense que c'est quelqu'un de très bon en magie."
Quelqu'un donc... Pas un être surnaturel. Cerel lui assure qu'il n'en sait pas plus, ce qui ne les avance aucunement. Au moins, il peut compter sur Cerel pour toujours veiller à sa protection, aussi inutile que cela puisse paraître vu les circonstances.
Ausulf regarde subrepticement par l'ouverture de la tente, espérant y voir une forme. Mais il n'en est rien. Alors la présence ne les voit pas bien mais les entend forcément... Une présence qui était là quand la brute martyrisait le pêcheur. Ausulf commence à se poser de sérieuses questions sur la quête en elle-même. Il a bien compris que la brute ne voulait pas voir le vieux réussir. Mais s'il n'était pas le seul ? Ou alors... Et si quelqu'un veillait à ce qu'il y arrive ? Ou alors, une supposition qui lui faisait froid dans le dos, si toute cette histoire n'était que pour découvrir ce cadavre ?
L'on dit que certaines herbes rendent paranoïaques et il n'en faut pas beaucoup au poète généralement. Est-ce que le vent peut l'aider à obtenir une réponse ? Vu le nuage de fumée qui les entoure, cela reste plus qu'improbable. Comment faire pour connaître l'identité de cette présence ? Il peut essayer de l'obliger à se rapprocher, si elle existe... Il se met donc à continuer en murmurant le plus possible.
"- Mais sérieusement... Que peuvent bien avoir des vers bleus de si spécial, si ce n'est leur couleur, pour que des pêcheurs se battent pour en avoir ?"
Sourire goguenard au rendez-vous. On verra bien s'il a mis les pieds là où il ne faut pas. Mais son air innocent devrait sans doute l'aider.
En attendant... Il ne faut surtout pas qu'il regarde à nouveau le mercenaire, ou le cadavre. Cela pourrait lui porter malheur. Surtout si c'est son fantôme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar


Messages : 52
MessageSujet: Re: [Quête] Pour bien pêcher, il faut de bons vers !   Lun 2 Mai - 15:57

Le molosse observe Rodrigue du coin de l'oeil, indifférent quant à son étrange réaction. Il croise le regard d'Ausulf l'espace d'une seconde avant d'aller fourrer sa main droite au fond d'une des poches de son pantalon. Quelques trifouilles plus tard, le braconnier sort un jeu de 32 cartes qu'il dépose machinalement devant l'arbalétrier. Après quoi, il déclare sur un ton ferme :

- Ma bouteille de whisky.

L'homme au bouclier se penche vers l'avant alors que son verre se remplit lentement d'alcool, puis répond au troubadour tout en tenant son verre entre les doigts.

- Je vois le genre. On voit des types comme vous passer par ici de temps à autre. Ces pêcheurs sont trop trouillards pour faire leur boulot eux-mêmes. Mais bon, si c'est juste ça, alors je serais ravie de vous donner un coup de main. Après tout, trois pairs de bras valent mieux que deux !

L'arbalètrier, ayant fini de servir à boire pour tout les monde, n'attend pas plus plus longtemps avant de ramasser l'ensemble de carte à jouer et commence à les mélanger.

- Si tu veux du tabac, mon ami. Il va falloir en gagner. On joue une partie de hold'em. Tu as trois pièces à miser à ta disposition. Une fois que tu as reçu ta main, tu choisis si tu veux les mettre en jeu ou non. Bien sûr, c'est également à toi de voir combien tu veux mettre sur la table. Mais, si tu veux participer au tour alors, il va falloir miser autant que la mise minimum et bien évidemment, rien ne t'interdit de miser plus. Et si jamais quelqu'un sur-enchérit et que tu ne veux pas suivre, tu n'as qu'à retirer tes pièces du jeu. Seulement, une fois le flop étalée, tu ne pourras plus retirer ta mise initiale. Le but étant de faire main basse sur les pièces de tout les autres joueurs, en gagnant le plus de manche que possible. Je vais mettre en jeu mon paquet de douze cigarettes et toi... tu n'as qu'à miser l'une de tes dagues, peut-être ?

Une fois son explication terminée, l'homme à la barbiche dépose deux cartes de dos, ainsi que trois piècettes bleues devant chacun des quatre joueurs. Rodrigue n'étant pas assis à table, il se fait tout simplement ignorer par les autres joueurs.

Le porteur de bouclier reste sur la lancée des deux autres et annonce également sa mise, juste avant de répondre à la question du musicien :

- Ma ceinture en cuir ! Ah, les vers bleus, hein ! On en utilise nous aussi, quand on pêche. Les bonnes proies ne ratent jamais l'occasion de se jeter dessus. D'ailleurs, je vous aurais bien proposé de vous servir directement dans notre réserve pour votre travail, mais les autres ont tout pris avec eux en sortant en mer. 'Va falloir se salir les mains, les gars !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ausulf Ekberson
avatar

Errantia

Messages : 122

Carte d'identité
Magie: Air
Palier de Puissance:
3/20  (3/20)
Métier: Troubadour
MessageSujet: Re: [Quête] Pour bien pêcher, il faut de bons vers !   Lun 2 Mai - 22:38

"- Et si je gagne, ai-je aussi le droit à une épaulette marquée d'une dague ?"
Une bravade, rien de plus. Mais Ausulf ne se détache pas de son sourire. Il a bien compris que les braconniers ne le lâcheraient pas tant qu'il n'aura pas joué avec eux. À ce stade de leur rencontre, le poète ne s'inquiète même plus pour le mercenaire. Qu'il se débrouille. Chacun pour soi.
Un jeu de cartes donc, rien de plus simple. Il n'a joué que rarement à ce genre de jeu mais il connaît le principe de base, surtout avec des petites frappes. Il ne faut pas gagner trop vite sinon ils risqueraient d'imaginer qu'il triche. Malheureusement pour lui, il y a plus de chance que ce soit l'un d'eux qui profite d'un paquet de cartes truqué. Ce n'est pas du goût du musicien mais il va quand même devoir miser une de ses dagues.
"- Si je comprend bien, l'on ne perd que si nous n'avons plus de jetons ?"

Cerel lui fait comprendre qu'il espère bien que la situation va s'envenimer. Un peu d'action ne leur ferait pas trop de mal. Et surtout, cela réduirait les personnes qui les empêchent d'atteindre leur but. Mais Ausulf souhaite éviter tout conflit. Ils sont éméchés, ont déjà tué une femme et sont armés. Il ne leur faudrait sans doute pas grand chose pour qu'ils veuillent recommencer.
Alors autant profiter des paroles pleines de sagesse de Frédéric, son nouveau meilleur ami. A plusieurs paires de bras, cela ira bien plus vite. Autant profiter de l'alcool et des cartes, se détendre et accepter l'offre tendue sur un plateau. Peu importe qu'il perde une de ses dagues pendant la partie, il en a une autre. Et ce n'est pas comme s'il s'agissait d'un bien précieux, un vestige de son passé ou encore le dernier cadeau de son père. La seule chose qu'il lui reste de son passé c'est le prénom de son père qu'il porte en nom. En dehors de cela, il n'a rien gardé de son ancienne vie.
C'est donc sans regret qu'il pose sa dague sur la table et prend ses trois jetons. Qu'il gagne ou qu'il perde, le tout est de jouer avec son coeur et de vivre l'instant. S'il respecte les règles, peut-être se lasseront-ils. Ciel ne participe pas au jeu mais cela ne le surprend pas. Il faudrait déjà qu'il quitte des yeux la défunte.
"- Une partie alors ! Que le jeu commence."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar


Messages : 52
MessageSujet: Re: [Quête] Pour bien pêcher, il faut de bons vers !   Mar 3 Mai - 0:34

L'épéiste ramasse silencieusement une petite bouteille de whisky qui était jusqu'ici posée entre ses jambes, puis la met devant lui sur la table. Suivant son exemple, les deux autres braconniers font de même avec leurs mises respectives. Un paquet de cigarette entamé pour l'un et une ceinture noire, plutôt sobre et propre, pour l'autre.

Le molosse, confortablement assis en face d'Ausulf, répond à la première interrogation concernant les épaulettes.

- Ça, ça reste à voir. Si le boss a décidé d'en donner à ces deux rigolos, c'est juste parce qu'ils savent ce qu'ils font. Mais, à la base, ces épaulettes sont la signature de notre groupe uniquement. Et si tu veux mon avis, deux exceptions, ça fait déjà beaucoups.

L'arbalétrier, bien installé au coin de table juste à droite du porteur de bouclier, répond à la seconde question du poète.

- C'est ça. Mais, je te conseille de ne pas trop faire le malin si tu n'as plus qu'une pièce. La tension monte vite dans ces moments-là.

Les quatre joueurs prennent leurs cartes en main presque en même temps. Ausulf se retrouve donc avec un rois de trèfle et un deux de coeur. Le dénommé Frédéric entame la partie en misant une seule et unique pièce qu'il pousse vers l'avant. Ses deux camarades font de même, chacun son tour, puis patientent le temps que le troubadour décide de sa prochaine action.

A droite d'Ausulf, la main de son camarade somnolant n'attend qu'à être épiée au vu de la mauvaise prise qu'à son propriétaire sur elle. Si le musicien décide de jeter un coup d'oeil dans cette direction-là, il remarquera sans mal que c'est à une paire de deux qu'il a affaire, une pique et un trèfle.

Ne souhaitant pas tomber dans un silence de mort, l'homme à la barbiche tente de relancer la discussion :

- Et donc, ton ami est toujours comme ça ? D'ailleurs, pourquoi est-ce que vos employeurs ont envoyés deux personnes pour remplir une tâche aussi simple ? Je ne pense pas leurs salaires leur permette ce genre de folie, à moins que le métier de pêcheur n'ait radicalement changée depuis que je l'ai quitté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ausulf Ekberson
avatar

Errantia

Messages : 122

Carte d'identité
Magie: Air
Palier de Puissance:
3/20  (3/20)
Métier: Troubadour
MessageSujet: Re: [Quête] Pour bien pêcher, il faut de bons vers !   Mar 3 Mai - 12:21

Donc l'arbalétrier et Frédéric ne font pas partie à part entière du groupe... Ausulf ne sait pas que faire de cette information mais il y aura peut-être quelque chose à exploiter plus tard. Il laisse ce défi à Cerel car les cartes sont distribuées et Frédéric pose un jeton. Ou plutôt, il le pousse du bout des doigts avec toute la force qu'il lui reste vers le centre de la table mais l'alcool est une des drogues les plus vicieuses car elle lui a vidé son énergie et le processus, pourtant simple, prend beaucoup trop de temps.
Il est temps de se concentrer sur les cartes qu'on lui a distribué et de réfléchir à toutes les possibilités. Un roi et un deux. Ce n'est vraiment pas une main gagnante, surtout vu que les cartes ne sont pas de la même couleur, et le flop pourrait faire tourner sa chance mais le risque reste élevé. Un coup d'oeil involontaire vers l'ivre au bouclier, qui commence à s'affaler sur la table, lui fait voir subrepticement les cartes de sa main. Une paire de deux. Autant dire que cela ne sert à rien pour Ausulf d'espérer obtenir quoi que ce soit avec le sien. Sauf que s'il ne joue pas, les deux autres hommes se poseront des questions. Un dilemme digne d'une pièce de théâtre grand guignol. Laissons tomber les subtilités et espérons avoir de la chance. Ausulf boit cul-sec son verre et pose son jeton.
"- J'aurai sans doute du poser la question avant mais les 5 cartes seront posées d'un coup, donc ?"
Avec seulement trois jetons pour les enchères, cela semble plutôt évident. Mais cette précision semble utile car il ne peut pas tout miser dès la première partie.

Il n'y a plus qu'à attendre que le flop se révèle, la chance sera-t'elle de son côté ? Il faut croire que non, mais là encore ce n'est que pour correspondre au thème de la journée. L'arbalétrier se remet à parler et se renseigne sur le comportement de Rodrigue Ciel. On ne peut pas dire qu'il ai été très discret en même temps face à ce spectacle grotesque.
"- Je ne peux pas vous dire, c'est la première fois que nous travaillons ensemble..."
Autant continuer à jouer cette charade pendant un temps. On ne pourrait pas le deviner mais bien qu'Ausulf soit clairement une personne solitaire qui préfère fuir les contacts humains, leur préférant la musique et le grand air, il n'en est pas moins tenu par sa promesse. Il a accepté d'aider le mercenaire et à moins que cela ne se révèle trop dangereux, il continuera à faire équipe avec lui. Au moins pour un temps.
Concernant les mensonges, le poète n'a pas autant de principes. Les mensonges répondent aux mêmes règles qu'une bonne histoire ou qu'un doux poème et c'est une activité qui est tout aussi artistique pour lui que de composer un madrigal. De plus, ce n'est pas comme si les pillards et autres brigands étaient connus pour leur honnêteté. Qu'ils osent lui faire ce reproche !
C'est donc un nouveau mensonge qui sort de sa bouche :
"- Nous avons été embauché par deux pêcheurs différents et avons décidé d'y aller ensemble. Le sien est une petite brute, un brun dans la force de l'âge. Et le mien, sa victime.
- Bien trouvé ! Ah j'espère que cela lui causera des problèmes ! Mais il y a plus de chances que ce mensonge te retombe dessus douloureusement."
Oui, Ausulf aussi le souhaite. Il n'y aurait que ça pour rendre cette journée lumineuse et heureuse que de voir la petite brute du port se faire taper dessus par des bandits. Il n'y a plus qu'à espérer que Ciel joue le jeu car sinon, cela ne servira à rien d'inventer tout ceci...
Le musicien se met à soupirer et sa mine est déconfite. Il pose sa tête sur la main qui ne tient pas ses cartes et commence à taper sur la table avec les dites cartes. Une des règles de ce jeu est de faire croire que l'on ne sait pas cacher ses émotions. Autant perdre cette manche et voir ce que lui réserve la prochaine.
"- Vous seriez surpris de l'acharnement des petites gens quand elles sont désespérée..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar


Messages : 52
MessageSujet: Re: [Quête] Pour bien pêcher, il faut de bons vers !   Mar 3 Mai - 18:33

- Pas tout à fait, non. Le flop, le turn et le river restent trois phases bien distinctes les unes des autres. C'est un jeu qui s'enchaine vite, tu verras. Le plus important est de bien choisir sa bataille.

Le sujet change, et le mercenaire en devient le principal acteur. Celui-ci tourne très légèrement son visage en direction la table à ce moment-là, le regard ferme. Si Ausulf tente d'examiner son visage, il remarquera sans mal que le petit sourire déplacé de tout à l'heure s'est évaporé laissant place à une fine gouttelette de larme qui coule le long de son oeil droit.

La voix grave, Rodrigue prend la parole pile après la dernière affirmation d'Ausulf.

- Arrêtez de parler de moi comme si vous me connaissiez déjà, ordure.

Le mercenaire fait lentement face au groupe de quatre qui était en train de jouer au poker derrière-lui. Puis, d'un mouvement paisible, il se met à lentement dégainer son épée, le regard inoffensif.

- Je ne suis pas là pour récolter vos misérables vers, monstre. Je suis là pour sauver ma fiancée.

Pas une pas deux, que l'épée de l'homme en deuil se retrouvait déjà enfoncée dans l'épaule de Frédéric. La réponse de celui n'étant nulle autre qu'un énorme cri de douleur.

Les deux autres braconniers se lèvent mécaniquement de leurs sièges en réaction à cela. Le premier prend son épée bien fermement entre les mains, tandis que le deuxième croise simplement les bras et observe son invité d'un regard réprobateur, comme s'il regardait quelqu'un qui n'avait pas été très poli avec lui.

- J'espère que ça t'as calmé ! A prèsent, pose ton arme. Sinon, ce n'est plus seulement à son groupe que tu auras affaires, mais aux notres aussi. Mon travail est uniquement de surveiller le campement jusqu'au retour des autres, alors je m'en fiche un peu de ce que tu fait aux éclaireurs des deux autres factions. Seulement, on est dans notre campement en ce moment et vu que le boss tient à ce que tout soit bien rangé, je préfère t'arrêter maintenant avant que tu ne te mets à tout saccager, tu comprends ? Donc, tu te calmes et tu t'assois !

Rodrigue retire sa lame de l'épaule de Frédéric. Ce dernier tombe en arrière pour rouler en boule sur le sable et aller se cacher sous la table en bois. Un silence lourd s'installe dans la pièce. Ausulf peut encore quitter la tente et vaquer à ses occupations sans que personne ne lui prête attention. Mais, s'il reste, il a la conviction qu'il sera mêlé à un conflit qui ne pourra que difficilement lui être avantageux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ausulf Ekberson
avatar

Errantia

Messages : 122

Carte d'identité
Magie: Air
Palier de Puissance:
3/20  (3/20)
Métier: Troubadour
MessageSujet: Re: [Quête] Pour bien pêcher, il faut de bons vers !   Mar 3 Mai - 23:12

La situation s'est envenimée mais la seule réelle réaction d'Ausulf est un soupir d'exaspération. Serait-ce trop demander de juste sortir de la tente pour aller chercher ses vers ? Après tout, il n'a pas menti là-dessus. Mais les vents tournent et l'homme n'y peut jamais grand chose. Ausulf s'est toujours vu comme quelqu'un qui suivait le sens du vent. Il est toujours plus facile de marcher avec le vent qui souffle dans son dos. Et plus qu'être un adage, c'était son style de vie. Il faut croire que ce style va très vite s'évaporer, sans doute avec sa vie qui s'échappera de son corps.
Il observe très rapidement toute la scène et n'ose rien dire, il jauge la tension dans la tente ainsi que les expressions de toutes les personnes présentes. Il n'y a rien pour le rassurer en dehors du fait qu'il avait deviné juste pour Rodrigue Ciel. Dans d'autres circonstances, un sourire narquois se serait affiché sur son visage. Un sourire qui dirait "j'ai lu en toi comme dans un livre ouvert". Mais il n'y a aucune raison de porter un si doux sourire en ce moment. Son ego devra attendre que sa vie ne soit plus en danger avant de profiter de ce genre de satisfactions personnelles.
Au moins, il ne perdra pas sa dague dans un jeu d'argent.

Serait-il cavalier d'au moins utiliser la situation pour récupérer le paquet de cigarettes posées nonchalamment sur la table ? Tout le monde a des priorités très différentes finalement. Il n'en fera rien. Tout comme il n'osera jamais dire à voix haute ce qu'il pense : tout père qui se respecte ne laisserait jamais sa fille se marier avec un mercenaire. Aucune chance. Les drames familiaux, ça le connaît.
Non, la seule chose qu'il fait est assez étrange car totalement impulsive et désintéressée, il voudrait le croire lui-même en tout cas.
"- Je pense qu'on peut dire qu'il n'y est pour rien. Laissez-moi regarder sa blessure."
Ausulf descend de sa chaise et prend au passage, dans le mouvement ample et travaillé, sa dague sans se faire remarquer. Il la cache immédiatement car son vrai but est réellement d'empêcher Frédéric de se vider de son sang. C'est quand même la seule personne qui ait vraiment accepté de l'aider pour ramasser les lombrics de l'ennui. Un ennui qui mènera littéralement à sa mort, il y croit de plus en plus.
Le poète déchire immédiatement une de ses manches et regarde la plaie de l'ivrogne. L'alcool a dilué le sang qui coule encore plus vite qu'il ne devrait. La plaie est nette mais ce n'est pas une surprise car l'épée est rentrée et sortie avec le même angle d'impact.
"- Bon, le côté positif de tout ça est que tu n'es ouvert que d'un côté ! Le côté négatif..."
Le musicien regarde autour de lui mais ne voit rien qui servirait à engorger l'arrivée de sang. Il soupire et arrache son autre manche.
"- C'est que je n'ai pas assez de manches."

Vous seriez surpris de l'acharnement des petites gens quand elles sont désespérées. Cette phrase passe en boucle dans le crâne d'Ausulf jusqu'à ce que l'ironie le frappe en plein visage. Malheureusement pour lui, il n'est pas encore assez désespéré, pas autant que Ciel tout du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar


Messages : 52
MessageSujet: Re: [Quête] Pour bien pêcher, il faut de bons vers !   Mer 4 Mai - 23:53

Ausulf arrive sans mal à rejoindre son camarade blessé sous la table en bois. Il a tout le loisir d'examiner ses blessures, ainsi que de jauger l'état dans laquelle il se trouvait. Et comme il peut s'en douter, la lame n'a fait qu'effleurer la clavicule de Frédéric, évitant de peu les articulations de son épaule. En somme, la plaie n'était que superficiel, cependant le sang dilué par l'alcool n'aidait pas à stabiliser la blessure.

Le musicien trouve à peine le temps d'appliquer le petit bout tissus rouge autour de la plaie du braconnier qu'un hurlement de rage se fit entendre derrière lui. Cette voix, qui lui est désormais familière, n'appartient à nul autre qu'au mercenaire Ciel qui est sur le point de sauter à la gorge de l'arbalétrier. Alors que celui-ci fait un premier pas en avant, il se retrouve soudainement avec une énorme table en bois qui lui arrive droit dessus. Incapable de concentrer son attention ailleurs que sur sa proie, le mercenaire se fait inévitablement écraser par le meuble en bois.

Le poète se retrouve donc sans abri. Et peut d'ores et déjà se douter de la raison en observant la jambe de l'épéiste qui était tendue au-dessus de sa tête. Ce dernier reprend rapidement sa posture défensive, puis s'avance prudemment dans la direction du mercenaire, ignorant au passage la présence du troubadour à ses pieds. A côté de lui, l'homme à la barbiche se déplace agilement en arrière, pour ne s'arrêter qu'une fois situé à une bonne distance de tout ce joli monde. Après quoi, il pointe distinctement la paume de sa main droite vers le haut, envoyant juste après, une petite boule de feu flamboyante ayant pour vocation de consumer le toit de la tente, puis se dissipant inexorablement après avoir créé une petite ouverture révélant le ciel. Sans temps mort, le bras du magicien se pointe cette fois-ci en direction du sol, et plus précisément vers un petit engin jaune qui était à moitié enterré dans le sable.

Celui-ci ne tarde pas à recevoir à son tour les flammes du braconnier, qui activent d'une manière quelque peu brutale ses mécanismes. Un cliquetis d'enclenchement se fait entendre, puis une petite lumière rouge se fait éjecter depuis le petit appareil en direction du ciel, explosant dans les hauteurs d'une manière fort provocatrice.

Le musicien s'en doute, mais qu'il reste ou qu'il parte : le compte à rebours s'est enclenché ! Il a le choix entre aller récupérer ses vers rapidement et disparaître une bonne fois pour toute de cette plage ou tenter de sauver le mercenaire d'une mort certaine et s'exposer lui et sa quête à une fin prématurée.

Hrp: Ou frapper le mercenaire à plusieurs, parce que voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Quête] Pour bien pêcher, il faut de bons vers !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Quête] Pour bien pêcher, il faut de bons vers !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Boire, ou bien se conduire... il faut choisir [PV Aïlin]
» Pour parler de soi, il faut parler de tout le reste. ♦ Jack&Aby
» [Manoir Dragonstone] “Pour savoir se venger, il faut savoir souffrir.” [Ryujia/Iseul]
» Pour rester en vie, il faut se battre. [Entrai. ft nocturne]
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novam Vitam :: ERYA :: Tyrigia :: La Plage Interdite-