Partagez | 
 

 La cité du sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amon Raven
avatar

Bellator

Messages : 108

Carte d'identité
Magie: Feu.
Palier de Puissance:
4/20  (4/20)
Métier: Employé au Renard Peinard.
MessageSujet: La cité du sang   Ven 8 Juil - 16:09

Castyr. Cité majestueuse, inspirant le courage et la bravoure, mais également le barbarisme et l'intolérance. Ses visiteurs, aussi différents et atypiques soient-ils, ne peuvent que rester sans voix devant ses imposants édifices. Le colosse, le palais de cristal et sans oublier l'imposant marché aux esclaves. Des édifices aux vocations bien distinctes les unes des autres, mais ayant une seule et même finalité : déverser toute la splendeur de la culture Bellator en quiconque posant son regard sur leur architecture.

Amon non plus ne peut pas rester indifférent face de cette culture dignifiée. On peut même dire qu'il ressent une certaine fierté en posant le regard sur ces merveilles qui avaient été batit par les mains de ses fréres d'armes. Indéniablement, Castyr était une muse sans pareil lorsqu'il s'agissait d'insuffler la motivation nécessaire à ceux qui ne vivent que pour le plaisir de se battre. Cependant, et dans l'ordre des choses, il devait se remémorer qu'il s'agissait avant tout de son foyer. Son chez-soi, mais également celui de sa famille. Ce qui signifie que dans cette endroit, se trouvaient plusieurs personnes qui était suscectibles de le reconnaitre. Ce qui n'était définitivement pas à son avantage.

*Reste sur tes gardes. Et quand je dis "garde", je ne parle bien évidememnt pas des trois guignols en face de toi*

Le fugitf rabaisse discrétement sa capuche suite à la mise en garde de son animal-totem. Il continu lentement sa marche, longeant le mur sur sa droite le plus naturellement du monde. Son regard est fixé vers l'avant, mais n'ignore pas pour autant les trois silhouettes en armure légère qui arrivaient dans le sens inverse.

La garde local n'avait sûrement pas été alerté de sa présence. Et même si cela avait été le cas, le fait qu'ils puissent ou non le reconnaitre, sans portait de son visage, était encore à prouver. Mais, par habitude, il faisait particulièrement attention à ne pas se faire remarquer lors de ses séjours dans les grandes villes.

Son objectif se trouvait quelque part entre le quartier noble et le quartier marchand. Une villa plus ou moins bien entretenue qui affichait un corbeau noir sur sa banière. Autrement dit, il se rendait au repère des Raven, sa maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moradund Orruduraz
avatar

Bellator

Messages : 38

Carte d'identité
Magie:
Palier de Puissance:
3/20  (3/20)
Métier:
MessageSujet: Re: La cité du sang   Mar 12 Juil - 10:53

C'était la première fois que Moradund voyait Castyr. Son père lui en avait parlé par le passé mais il était heureux de découvrir de ses propres yeux, la cité des maîtres du Haras. Malheureusement, il redescendit un peu sur terre à mesure que son regard redescendait des toitures. Passant des cheminées éparses à l'activité grouillante et plus sordide de la rue.

~Bienvenue dans le monde réel...
-Très drôle, profite de la vue plutôt que de te moquer!
~Superbe vue sur les ruelles en effet, notamment celle de gauche.

Moradund émis un long soupir, yeux fermés. Puis il les ouvrit en se tournant vers la ruelle, fixant durement un bonhomme un peu maigre qui avait la main sur la bourse d'un alcoolique écroulé là. La main se rétracta vide et les yeux devinrent fente tandis que l'ombre retournais bredouilles dans l'obscurité des ruelles.
Il trouvait cela désolant: Castyr, cité prestigieuse des Bellator, dont les veines était pourris par le vol et sans nul doute l'assassinat. Il repris sa marche, emboîtant mécaniquement celle d'un homme qui lui passa devant. Il le vit rapidement rabattre sa capuche à l'approche des gardes de la cité. Si l'Orruduraz les salua, l'encapuchonné n'en fit rien, préférant continuer sa route impassiblement. Encore innocent des us de la cité, l'ancien garde se contenta d'avancer droit devant lui. Bien qu'il suivait sans le vouloir totalement le curieux quidam, il resta détendu et regarda la ville vivre, se contentant de lever le pied pour esquiver les enfants qui courrait partout et de commenter avec Nao en grommelant dans sa barbe tout ce qu'il voyait d'étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amon Raven
avatar

Bellator

Messages : 108

Carte d'identité
Magie: Feu.
Palier de Puissance:
4/20  (4/20)
Métier: Employé au Renard Peinard.
MessageSujet: Re: La cité du sang   Mer 13 Juil - 16:28

Il était suivit. Les bruits de pas se faisaient de plus en plus proche et se calaient de plus en plus sur son rythme. Un petit sourire malsin commençait à se former sur les lèvre du fugitif au moment où son esprit imaginait les entrailles de ce petit curieux ouverts en deux. Son regard noir comme la nuit se posa lentement sur le petit couteau de quinze centimètre qu'il tenait dans entre ses doigts. Il fit doublement attention à ce que ses mouvements ne paraissent pas suspects aux yeux de la personne qui l'avait pris en filature.

Ses méninges tentaient de trouver une solution à ce dilemme, mais aucun ne semblait absoudre cet inconnu d'un chatiment fatal.

*Idiot ! Pas dans cette ville, pas dans Castyr ! Ne sous-estime pas les Bellator ou tu finira par le regretter.*

Des paroles pleines de sagesses. En effet, Tobi avait raison. Le Bellator savait mieux que quiconque qu'il ne devait pas sous-estimer ses frère d'arme, au risque d'avoir de mauvaises surprises par la suite. Calmement, l'homme à la capuche rengaina son arme près de son coeur avant d'opter pour un comportement plus naturel. Laissant son regard se poser sur les différents décors qu'avait à lui offrir cette ville et examinant avec plus ou moins de soin, les nombreux articles qui étaient mit en valeur sur les tapis marchands de l'avenue commercante. Et ce dans l'espoir de perdre tout l'intérêt que pouvait bien lui porter cet inconnu. Après tout, que pouvait-il y avoir de plus ennuyeux qu'un homme au comportement bancal ?

Malheureusement, son petit manège ne put tenir la route plus de quelques minutes, après lesquelles il se retrouvait avec un objet cassé entre les mains et un marchand fou qui hurlait des paroles fort peu élogieuses à l'attention de sa personne.

Le regard las, Amon se contenta de poser le vase cassé là où il l'avais trouvé avant de continuer sa route sans se soucier des plaintes du vendeur. Mais, c'était son compter sur le petit marchand qui tenta de le tirer par le pantalon, ainsi que les deux gardes qui s'étaient rameutés suite aux appel du petit homme.

Un dernier grognement échappe au brun au moment où ses doigts se mettent à jouer avec sa lame dans l'ombre de son dos. Un Bellator pour trois. Cette journée ne pouvait définitivement pas se terminer sur une bonne note.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moradund Orruduraz
avatar

Bellator

Messages : 38

Carte d'identité
Magie:
Palier de Puissance:
3/20  (3/20)
Métier:
MessageSujet: Re: La cité du sang   Dim 24 Juil - 17:56

-Hey ma marchandise!
Moradund avait laisser l'homme à la capuche prendre de l'avance -non pas qu'il le suive particulièrement d'ailleurs- pour observer des pièces de viande plutôt imposante. Il vit un marchand houspiller celui que Moradund suivait, il avait brisé un vase sur l'étal du marchand et s'en allait l'air de rien.
~Même pas un pardon le gars!
-Rattrapons Mr le maladroit pour voir ce qu'il en pense.
Il accéléra le pas pour rejoindre l'encapuchonné mais ce dernier était à présent sous l'égide de 2 gardes qui avaient sans doute accouru aux hurlements du vendeur, lequel tirait actuellement sur le pantalon du vandale. Ce dernier semblait trafiquer quelque chose: il ne répondait pas aux braillements du marchand -même si il faut avouer qu'il était assez insupportable pour un simple vase- et il avait glissé sa main dans son dos.
L'ancien garde arriva a hauteur de l'encapuchonné et s'adressa directement au marchand.
-Pourriez-vous vous calmer un peu? Vous incommodez tout le monde et je doute que votre attitude donne envie à ce monsieur de vous rembourser!
Il regarda l'homme concerné et ajouta:
-Même si il n'y coupera pas vu qu'il n'avait aucun droit de s'attaquer à votre marchandise.
~Tu sais y'a de vrai gardes qui peuvent gérer ça hein... t'as pas vraiment le droit de faire ton cake comme ça non plus...

HS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amon Raven
avatar

Bellator

Messages : 108

Carte d'identité
Magie: Feu.
Palier de Puissance:
4/20  (4/20)
Métier: Employé au Renard Peinard.
MessageSujet: Re: La cité du sang   Jeu 11 Aoû - 21:02

Amon ne savait pas comment il devait régler ce problème. Les gardes s'approchaient de plus en plus de sa position et le petit marchand le tenait par l'arrière. Il pouvait facilement se libérer de l'emprise du petit homme et se mettre à courir en espérant perdre ses poursuivants. Mais il fallait dire qu'il avait très peu confiance en son agilité.

C'est au moment où il commençait à prendre en compte toutes ses possibilités qu'une voix inconnue intervint dans la discussion, adressant la parole au petit marchand et prenant plus ou moins la partie d'Amon. Celui-ci lève la voix en direction de l'intervenant, proclamant comme il pouvait son innocence.

« Je ne me suis attaqué à rien du tout. Sa marchandise de pacotille était déjà en train de s'effriter. »

Les sourcils froncés, Amon jeta un léger coup d'oeil dans la direction de l'inconnu avant de se tourner à nouveau vers l'avant, fixant du regard les deux hommes qui s'approchaient de lui. Tout les deux étaient émaillés d'une armure légère, ainsi qu'armée de courtes épée d'une quarantaine de centimètres de hauteur. Des petites glaives usées, en somme. Le premier homme arrive et se pose devant Amon, lui adressant la parole sur un ton autoritaire.

«  Vous là. Qu'est-ce que vous avez fait ? »

Il colle ses bras contre ses hanches et envoi un regard reprobateur à l'attention du brun. Pendant ce temps-là, le second garde contourne le suspect par le côté avant de se poser entre Amon et Moradund. Son regard, confus, se pose tout d'abord sur l'épée de la seconde personne avant d'entamer plusieurs aller-retour entre cette même arme ainsi que le petit couteau métalique qu'il pouvait entrevoir dans la main d'Amon.

« Toi... Vous ! Posez vos armes immédiatement. »

Son bras droit dégainait lentement son épée, la braquant en l'air sans cibler personne en particulier. Son camarade l'observa quelque temps avant de suivre son exemple, braquant silencieusement son arme en direction d'Amon.

Le regard empli d'inquiétude, Amon essayait de garder un oeil sur chacun des deux gardes avant de lentement lever son bras armé devant son torse, prêt à se défendre d'un potentiel coup d'épée.

« Je vous le répête encore une fois : je n'ai rien cassé du tout. Baissez vos armes, puis j'en ferais de même. »


Hrp: Désolé aussi. Je n'arrive plus à suivre le rythme ces temps-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moradund Orruduraz
avatar

Bellator

Messages : 38

Carte d'identité
Magie:
Palier de Puissance:
3/20  (3/20)
Métier:
MessageSujet: Re: La cité du sang   Jeu 1 Sep - 14:44

La situation commençait à échapper doucement à l'un des gardes qui dégaina en leur demandant de se désarmer.
La réponse de l'homme quand à son innocence semblait ne trouver son chemin qu'a l'oreille de Moradund.
-Je suis un garde du Haras Impérial, tout va bien. dit-il en mettant les mains en l'air, parallèle au sol et paume vers le bas
~Mais tu est fou!
-Je sais que vous ne faites que votre travail mais votre collègue semble un peu réactif... ajouta-t-il en se tournant vers le premier garde qui semblait plus serein.
Il lança deux pièces au marchand et s'approcha de l'encapuchonné pour poser une main sur celle qui tenait la dague.
-Je ne crois pas que vous réussirez à les calmer comme ça vous savez, coopérez et je suis sur que tout sera fini sans plus d'accroc ni pertes de temps. lui souffla-t-il calmement.
Il avait posé sa main sur le poignet et le tenait fermement pour tenter de le dissuader de faire plus d'esclandre.

HS: Ce foutoir sérieux, désolé j'ai du mal à trouvé un dénouement simple là tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La cité du sang   

Revenir en haut Aller en bas
 
La cité du sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Monture sang-froid et homme lézard
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Don de sang
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novam Vitam :: LES BAS FONDS :: Corbeille :: RP-