Partagez | 
 

 Pourparlers familiaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adrien Wygaard
avatar

Dirigeant Alchiminae

Messages : 18

Carte d'identité
Magie:
Palier de Puissance:
10/20  (10/20)
Métier:
MessageSujet: Pourparlers familiaux   Jeu 8 Sep - 20:55


Ma chère Lucretia,

Hier, j'ai eu un entretien particulier avec Lanae Silva. Te rappelles-tu d'elle ? Il s'agit de la chirurgienne de renom qui s'est spécialisée dans la conservation de la beauté. Elle ressemble toujours à la jeune femme qui était venue à notre mariage. Une des dernières de notre génération à être encore en vie...
Je l'ai conviée dans mon bureau car j'aimerai parler avec elle de l'expédition organisée par les Aliven, celle dans le continent inconnu. Une longue liste de nobles souhaite participer à l'aventure mais je ne peux pas risquer toutes leurs vies... J'espérais avoir un entretien ouvert avec elle sur le sujet. Je te le raconte maintenant.

J'étais dans mon bureau après un long Conseil des Ministres quand Imotos m'apporta la réponse de Dame Silva. Une simple lettre pour me dire qu'elle avait bien reçu la mienne et qu'elle souhaitait aussi me rencontrer pour la même raison. Je ne sais pas s'il sert à quelque chose que je te la lises mais la voici :
"Bonjour,
Je suis bien entendu disponible pour une entrevue, et ai moi-même quelques mots à vous toucher au sujet de cette fameuse Terra incognita ; je me rendrais au Palais aussitôt que mes dernières expériences se seront terminées.
Respectueusement,
Lanae Silva"


J'écrivis rapidement une réponse et urgea Imotos de la lui faire transmettre immédiatement. Nous verrons bien quand elle aura du temps. J'ai regardé par la fenêtre et j'ai pu voir un magnifique après-midi ensoleillé, tes oiseaux ont commencé à chanter et je me disais qu'il n'y aurait aucune chance que je sorte de cette chaise, que Lanae vienne ou non ce jour-ci.
Les problèmes de la Maison sont toujours aussi nombreux et les Ministres aident à les multiplier plus qu'à les réduire. Pendant que chacun d'entre eux essaye de récupérer un peu plus de pouvoir, je dois réfléchir seul à nos relations avec les autres grandes maisons. Elles ne doivent pas pâtir de notre instabilité politique. À chaque débat sur la gestion, je me rend compte qu'ils sont vraiment mal informés. Et ce sont sensés être des spécialistes dans leur domaine...
Mais dans ce bureau, je suis toujours seul. Tu étais l'unique personne à toujours m'y accompagner et m'aider à faire passer les heures. Maintenant, j'ai toujours Raasputyn et mes fidèles esclaves mais ce n'est pas pareil.


Comme à mon habitude, j'ai préparé mon entrevue dans un petit carnet, mon cahier de notes. J'y ai écrit des noms et j'ai rajouté pour chaque une raison de le laisser faire ce voyage et une autre pour leur refuser ce droit.
La liste était courte car je n'ai pas un droit de regard si important que cela. Quiconque ne fait pas parti du Palais d'Emeraude ou de la capitale peut essayer d'y participer ou de payer sa place sur son bateau. Ce que j'essayais de faire, c'est une liste officielle des représentants de notre maison. Mais ces représentants auraient deux missions et je ne souhaite pas que l'une impacte l'autre.
L'un des groupes serait purement diplomatique, j'envisage de sélectionner des commerçants et des voyageurs qui ont tissé des liens avec les autres maisons, et surtout qui ont pu survivre dans les terres dévastées ou à l'attaque de brigands et d'esclavagistes. Ils seront le visage fort, le plus visible, de notre maison pendant cette expédition. Mais surtout, ils protègeront les intérêts des Alchiminae et leur assureront un lieu de colonie si Terra Incognita est riche.
L'autre mission est une mission de soutien, je veux envoyer des médecins pour supporter les voyageurs. Disons que c'est un cadeau fait par notre maison à toutes les autres. De plus, un médecin créera des liens que le commerçant ne pourra pas faire.
Une dernière, secrète celle-ci, est que je veux envoyer des chercheurs en botanique et monde animal pour trouver des espèces thérapeutiques, le cœur de notre économie. Cette occasion semble parfaite pour découvrir de nouveaux traitements, soins ou même armes chimiques...
J'attendais de voir Lanae Silva et de voir où mènerai notre entretien pour décider si je la tenais au courant de cette dernière mission.


J'étais donc assis à mon bureau et j'avais donné pour ordre à Imotos de bien faire attention à ce qu'on laisse entrer Dame Silva, il est hors de question qu'elle attende. Hymenphen a pour mission de préparer le thé ou le café qui plait le plus à la noble chirurgienne. C'est un test, nous verrons si elle arrive à trouver cette information avant que Lanae n'arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lanae Silva
avatar

Alchiminae

Messages : 34

Carte d'identité
Magie: Eau
Palier de Puissance:
3/20  (3/20)
Métier: Érudite / Chirurgienne
MessageSujet: Re: Pourparlers familiaux   Lun 14 Nov - 17:48

La nouvelle lui était parvenue alors qu'elle était encore penchée sur une de ses expériences, le scalpel à la main. Pas forcément la meilleure situation pour recevoir un message ; d'ailleurs, en temps normal jamais personne n'aurait osé entrer dans son laboratoire sans y être invité. Elle avait juste mis en place une ou deux exceptions ; et celle ci en était une, à savoir une missive en provenance du dirigeant actuel de la Maison. Elle avait beau avoir un certain status, il y avait quelques personnes qu'elle ne pouvait pas se permettre d'ignorer, du moins si elle tenait à garder un semblant d'importance parmi le beau monde. Bref.

Déposant l'instrument de précision sur une soucoupe non loin, elle attrapa la missive du bout des doigts, prenant soin de ne pas la mettre en contact avec le reste des objets non loin. Pas de raison de salir ses instruments plus que nécessaire. Hmm, c'est vrai qu'il y avait ça récemment, une nouvelle découverte maritime qui promettait pas mal de potentielles richesses. Elle y avait réfléchi un temps, inventoriant ce qu'elle aurait pu trouver en un tel lieu. Mais le voyage comportait aussi quelques risques, donc elle avait remis la décision à plus tard.

Attrapant de quoi écrire, elle griffonna rapidement sa réponse au dos du message, et alla le rendre au messager qui patientait à la porte. Adrien patienterait bien un peu, la bestiole actuellement anesthésiée sur sa table d'opérations un peu moins. Elle comptait bien finir ce qu'elle avait commencé, sans compter que laisser un animal se réveiller avec la moitié des organes internes en dehors de son corps, ce n'était pas très sympa pour lui. Reprenant son scalpel, elle infusa un peu de magie dans ses mains, reprenant son travail...


--

Un temps quelque peu indéterminé s'était écoulé lorsqu'elle eu enfin fini. Pas qu'elle ne puisse pas se payer une horloge ou quelque artefact similaire aux primitifs cadrans solaires pour avoir l'heure dans son laboratoire ; mais elle n'aimait pas avoir le passage du temps exposé à ses yeux alors qu'elle travaillait. S'il y avait une urgence, on viendrait la chercher ; mais sinon, elle y restait le temps qu'il fallait, et puis c'était tout. Elle dormait à l'occasion, par petites tranches horaires lorsqu'elle en avait besoin, mais n'avait aucun rythme de vie stable, tout tournait autour de son travail. Du coup, difficile de savoir combien d'heures ou de jours s'étaient écoulés lorsqu'elle sortit, bâillant. Au moins, elle avait bien avancé, et avait produit quelques résultats prometteurs.

Il était maintenant temps de se préparer un peu à cet entretien ; elle doutait qu'arriver dans sa tenue de travail, avec le grand tablier tâché ça et là de sang, avec ses outils dans les poches et un scalpel coincé sur l'oreille, serait idéal pour faire bonne impression. Et pour un médecin de la noblesse, l'impression que l'on donnait était parfois aussi important que les compétences, même si ça lui brûlait la langue de devoir l'admettre. Faisant donc un détour vers ses appartements, elle refit sa toilette, changeant sa tenue de travail pour une robe plus élégante, et arrangeant ses cheveux de manière plus raffinée que le simple chignon qu'elle choisissait lorsqu'elle œuvrait. Là, tout de suite elle avait meilleure allure ; elle termina avec un peu de parfum, pas bien envahissant, mais les produits aseptisants qu'elle utilisait au laboratoire avaient tendance à laisser une senteur neutre pas particulièrement agréable, qu'il valait mieux masquer.

Une fois fin prête, elle se dirigea donc vers le quartier du Palais qui accueillait le bureau du chef Wygaard ; sans grand difficulté, malgré la distance et les ramifications tentaculaires du Palais. Après tout, cela faisait des siècles qu'elle arpentait ces couloirs pour des raisons diverses et variées, même une personne avec un sens de l'orientation déplorable aurait fini par pouvoir s'y déplacer les yeux fermés. Il faisait jour lorsqu'elle était sortie de son laboratoire, donc il y avait de fortes chances pour qu'il soit actuellement disponible, et à son bureau.

Pas même besoin de frapper ; comme prévu, elle était attendue suite à sa réponse ; même si elle cru déceler un curieux éclat dans le regard d'un des gardes présents. Elle n'avait quand même pas mis si longtemps que ça à arriver non ? Bah, tant pis. Entrant dans le bureau après avoir été annoncée, elle s'avança dans la pièce, le saluant courtoisement avant de venir s'installer dans l'un des sièges attribués aux invités, son regard ferme posé sur l'homme qui l'avait conviée ici.


" Bonjour ! J'espère ne pas vous avoir trop fait attendre, mon dernier cobaye nécessitait encore un peu d'attentions lorsque j'ai reçu l'invitation... "

Elle ne s'attarderait sûrement pas beaucoup plus sur les politesses, les ronds de jambe n'étant pas la raison pour laquelle elle était venue ; autant aborder efficacement le sujet principal de sa visite, cette histoire d'expédition...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pourparlers familiaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chap. 3 - Blasons, Scels et Ornements
» Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers.
» » Liens familiaux recherchés par les membres
» Car c'est l'amour qui tisse les liens familiaux, pas le sang ▬ Euphie'
» Liens familiaux ~ PV Lucianna.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novam Vitam :: ERYA :: Anea :: Aneava :: Le Palais Emeraude-