Partagez | 
 

 Incognito ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selawyr Loewyn
avatar

Dirigeant Bellator

Messages : 617

Carte d'identité
Magie: Feu & Fumée & Lumière
Palier de Puissance:
17/20  (17/20)
Métier: Chef de la maison Bellator
MessageSujet: Incognito ~   Lun 1 Juin - 17:37


- Ne t'inquiètes pas, personne ne me reconnaîtra ! Il fait encore nuit au dehors alors que nos voix résonnent dans ma chambre.
- Laissez-moi au moins vous accompagner princesse... Je secoue la tête, l'air presque désolé, mais ne laisse pas mon interlocuteur prendre le dessus.
- Tu es incapable de te déguiser correctement, et je ne suis plus une petite fille Wy'.

Marchant rapidement, je m'éloigne de mon garde du corps pour rassembler quelques affaires, notamment les vêtements que je porterais pour la journée ; ma tenue plus masculine que je garde pour mes escapades. Mes kimonos ne sont pas pratiques pour la monte et je serais trop facilement reconnaissable si je rencontre quelqu'un qui m'aurait déjà vue par le passé. J'entends Wyrim soupirer derrière moi et battre finalement en retraite. Il me dit une nouvelle fois d'être prudente et je lui souris, hochant la tête, lui disant que je le serais. Il finit par se retirer, l'air inquiet, et je me laisse tomber sur le lit, fermant les yeux. Je me sens fatiguée.

- Tu ne lui as pas parlé de tes rêves ? Je rouvre doucement les yeux et fixe le mur qui me fait face.
- Non... Je ne veux pas l'inquiéter... J'entends Azhàra soupirer dans mon esprit et me lève pour me déshabiller, enfilant ma tenue plus discrète.
- Ce Roch ne m'inspire pas confiance, petite fille.

Je le sais ça, je le sais même très bien. Parfois, certaines nuits qui semblent pourtant identiques aux autres, je fais ce rêve qui n'en est pas un. Je me retrouve face à ce Roch si grand, qui me toise avec froideur. Il me parle, parfois, et c'est toujours à cet instant que Azhàra me rejoint et me protège. Il y a cette ombre derrière le grand oiseau, celle de son change-forme, mais elle est protégée par la présence de l'animal-totem, tout comme je le suis par celle de la phœnix. Je sais ce que ce rêve représente ; je suis en communication avec quelqu'un d'autre sur l'île. J'en ignore cependant la raison. Pourquoi lui ou elle, parmi tous les autres ? Il doit y avoir une raison à cela, mais je ne veux pas faire de conclusion hâtive. De plus, même si Wyrim l'apprenait, il ne pourrait rien faire pour moi.

Mettant cela de côté, j'attache mes cheveux avec l'un de mes foulards les plus simple et ouvre la fenêtre de ma chambre. J'ai toujours la désagréable impression d'être une voleuse lorsque j'agis ainsi mais, d'un autre côté, cela me procure une certaine dose d'adrénaline. Je saute dans l'arbre qui se trouve juste à côté et, comme toujours, le descend rapidement. Encore quelque chose que je ne pourrais pas faire avec ma tenue habituelle.

###

Chevauchant Zohra, ma jument, nous avons parcourut le territoire pendant de longues heures. Heureusement, elle est la monture la plus rapide que je connaisse et il n'était que le matin lorsque, au détour du chemin de commerce que nous avons emprunté, je trouvais le panneau indiquant La Source. J'avais décidé pour aujourd'hui de visiter un peu ce village afin de voir comment vivait mon peuple et ce qu'ils pensaient de ma politique actuelle. Une manière comme une autre de savoir si je dois faire certains changements ; les gens sont plus enclins à parler entre eux, avec la moi qui est princesse ils gardent bien trop de réserves.

Je descends de la jument une fois près du village et la tient par la bride ; j'ai fait exprès d'en prendre une qui soit usée. Celle que j'utilise habituellement est richement décorée, elle m'aurait faite repérée. Ainsi, j'ai l'apparence d'une voyageuse venue se reposer ici, après une longue route. Je profite donc de cet effet et rentre dans le village, saluant d'un hochement de tête les premières personnes que je rencontre. Ils se contentent du même salut, sans réagir.

Je m'arrête près d'une fontaine précaire aménagée en se servant de l'eau de l'oasis et laisse Zohra boire tout en observant les environs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: Incognito ~   Mar 2 Juin - 12:56


La nuit avait été belle... La lune, pleine avait attiré toute l'attention de l'homme qui avait décidé de l'admirer... C'était fou comme cet astre pouvait autant le fasciner depuis que l'Ombre avait jeté son dévolu sur lui... Et comme le soleil pouvait l'épuiser... Il se souvenait faire ce chemin bien plus rapidement autrefois... Maintenant il était contraint de rester dans ce village quelques jours avant de reprendre la route, et autant dire que c'était bien pour lui déplaire. Unae n'aimait pas les contre temps. Pas du tout même. Mais il ne pouvait rien n'y faire, c'était sa nouvelle condition et même si cela faisait un bon siècle qu'il était lié à l'élément, il ne la contrôlait vraiment que depuis peu. Là aussi c'était un point qui ne lui plaisait pas... Mais que pouvait-il y faire au juste ? Rien. Absolument rien. Siolas l'avait prévenu, il lui avait aussi dit qu'ignorer cette nouvelle affiliation n'aurait fait qu'empirer les choses.

*Ce serait bien plus simple, si tu te décidais de prendre ton envole en pleine nuit. Avec cette lune, nos ailes nous porteraient en un rien de temps.*
*Non... Tu sais bien ce que j'en pense. Je suis Unae, et personne d'autre. Mon Animal Totem est un corbeau, et non un oiseau à la taille démesuré...*
*A t'entêter de la sorte, tu vas finir par oublier qui tu es...*
*Il n'y a aucun risque. Je sais ce que je fais.*


Un long frisson parcourut le dos de l'homme, avant qu'il ne ferme les yeux tout en soupirant. Le Roch n'appréciait pas la situation et il venait de le lui faire comprendre... Si Unae savait mentir et jouer un rôle sans en ressentir le moindre regret, ce n'était pas le cas du grand volatile. Siola ne comprenait pas pourquoi il souhaitait tant rester discret, loin des regards. Il ne comprenait pas non plus pourquoi son hôte tenait tant à se brider niveau magie... Mais soit. Il avait finalement prit la décision de ce taire et d'observer de nouveau. Après tout, c'était Unae le maître et non lui.

Sans chercher plus le contacte avec l'oiseau, l'homme tourna les talons et rentra dans la chambre qu'il avait loué pour ces quelques jours passé à la Source. Il se glissa finalement dans les couvertures tout en soupirant... Vivre le jour et dormir la nuit n'était pas ce qu'il préférait... Mais s'il faisait les contraires, ou tout du moins s'il le montrait, il savait que les rumeurs pouvaient aller de bon train... Une nouvelle fois. Mais soit. Au moins, la nuit, il pouvait laisser Siolas chercher l'esprit d'une personne intéressante... Ou tout du moins, un Animal Totem intéressant...

La nuit passa finalement assez vite, et Unae prit la décision de traîner un peu dans le village. Après tout son départ n'était prévu que pour le lendemain, en direction d'Or pour déposer un colis qu'il avait promis à un vieil homme venu le visiter à Theonova. Unae avait profité du calme de la mâtiné pour se promener un peu, avant de terminer son chemin auprès d'une fontaine relié à la source. La fraîcheur de l'eau lui faisait d'ailleurs un bien fou. Debout face à la fontaine, les mains jointent dans son dos, il perdit son regard dans les remous de l’élément qui était si chère à son cœur.
Un mouvement attira cependant son attention... Ce n'était pas cette vieille dame venue remplir un pichet d'eau, ni même le voyageur à cheval qui venait de s'arrêter près de la fontaine, mais plutôt ce trio assez louche qui venaient de s'arrêter derrière lui... Le plus grand d'entre eux, sûrement leur chef, posa une main rude sur l'épaule d'Unae avant de lui susurrer doucement à l'oreille...

- Ce sera la bourse ou la vie mon gars... Et n'oublie pas tes bijoux... Et surtout ne crie pas...

Il plissa légèrement les yeux avant de se retourner vers ses agresseurs, arborant un air des plus surpris... Ainsi qu'assez effrayer.

- Heu... Je... je ne savais pas que les brigands avaient le contrôle de la Source...- Il fit mine de tapoter à sa ceinture pour chercher sa bourse...
- Des brigands ? Tu te méprends ! Nous faisons partie des Umbras, et ce village nous appartient!

Ah bon... Première nouvelle. Unae les regarda un instant interdit, tout en tenant sa bourse des deux mains...

- Les... les Umbras ?! – Il avait haussé volontairement le ton, pour simuler de la véritable peur mélanger à la surprise, mais aussi pour faire réagir autour de lui. S'il pouvait se défendre, il n'avait pas l'intention de le faire en public... - Ne me tuez pas ! Pitié!- Aussitôt il se mit à genou et leur tendit sa bourse, baissant la tête et fermant les yeux...
- Quoi ? Mais tais-toi ! Tu as déjà oublié ce que je t'ai dis?!

Et la grosse brute s'approcha de lui. Il attrapa la bourse avec violence, et se prépara à lui décocher un coup de pied directement dans les côtes... Histoire de lui donner une correction pour avoir désobéit...
Revenir en haut Aller en bas
Selawyr Loewyn
avatar

Dirigeant Bellator

Messages : 617

Carte d'identité
Magie: Feu & Fumée & Lumière
Palier de Puissance:
17/20  (17/20)
Métier: Chef de la maison Bellator
MessageSujet: Re: Incognito ~   Mar 2 Juin - 17:02

J'ai toujours beaucoup aimé ce petit village, qui ne doit sa création qu'à la persévérance des nomades Bellator qui voulaient avoir eux aussi un endroit où vivre en toute sécurité. Cela a du leur prendre beaucoup de temps pour faire autant de construction, mais le résultat est là. Ils ont désormais leurs maisons, leurs familles y vivent et ils peuvent vivre grâce aux caravanes qui les approvisionnent en mets divers. Ils ont aussi développés des cultures malgré le climat, en se servant de l'oasis qu'ils ont habilement détournés, mais ils n'auraient jamais de provisions s'ils ne devaient compter que sur leurs simples cultures et la vie y serait bien plus difficile. A l'heure actuelle, ils peuvent vivre sans souffrir de la faim et, s'ils sont loin du luxe que l'on peut retrouver au palais, ils semblent relativement heureux de leur vie actuelle. Mais les choses peuvent très bien changées en quelques mois et c'est pour cela que je fais ces petites sorties, lorsque mon emploi du temps me le permets ; je veux vérifier par moi-même comment vont mes citoyens pour pouvoir réagir immédiatement en cas de crise. Je ne sais pas comment font les autres dirigeants, s'ils restent et gouvernent dans leur palais, mais je n'arriverais pas à faire ainsi... Bon, il faut dire aussi que je n'aime pas rester constamment au même endroit, mais c'est un autre soucis.

Je sens un changement dans le comportement de Zohra qui me mets la puce à l'oreille. La jument, de caractère nerveux, a relevé l'encolure alors qu'elle était en train de boire et s'est mise à piaffer, la tête tournée vers quatre personnes se trouvant un peu plus loin, face à la fontaine. Je sens une certaine tension émané de ce groupe et hausse un sourcil lorsque l'un des hommes se retourne vers les autres avec un air... Effrayé ? Je me rapproche un peu, sans lâcher les rênes de la jument, afin d'en avoir le cœur net. Il parle alors de brigand et je m'arrête pour écouter ce que les autres auront à dire, même si j'ai déjà compris ce qui était en train de se passer. Cet homme doit être un voyageur sans défenses et les trois autres ont donc décidés d'en profiter pour lui voler ses biens... Dommage pour eux que je sois venue dans le coin. Mais je me demande maintenant si cette scène est courante... L'agresseur répond et se proclame membre des Umbra. Je tique. Depuis quand se montrent-ils à la face du jour comme ça ? Ce n'est clairement pas dans leurs habitudes.

L'air innocent, je fais un peu en avant en lâchant les rênes de la jument, m'approchant du groupe tandis que je vois du coin de l’œil que les habitants s'éloignent prudemment. Il s'agirait donc d'une scène habituelle pour eux.

Au même moment, l'homme agressé s'est mis à genoux, tendant une bourse de monnaie à son agresseur. Celui-ci ne semble pour autant pas ravi et je devine son intention lorsqu'il attrape l'argent à pleine main et lève une jambe pour frapper le pauvre homme, certainement en plein dans les côtes. Je m'approche aussitôt et met à terre le colosse d'une balayette bien placée, profitant que ses acolytes ne se soient pas méfiés de moi.

- Il y a un problème ? Je m'accroupis pour attraper la bourse et la tend à l'homme, dont je vois mal le visage, avant de lui faire un léger sourire. Vous devriez vous éloigner...

Je me redresse, juste à temps pour esquiver la poigne du deuxième homme. Zohra piaffe et s'éloigne aussitôt, mal à l'aise. J'attrape la poignée de mon épée sans la moindre hésitation et dégaine l'arme, lentement, avant de me mettre en garde face aux trois hommes, le colosse se relevant. S'ils croient qu'ils vont m'intimider...

- Au lieu de vous attaquer à des personnes sans défense, mesurez-vous plutôt à quelqu'un d'armé. A moins que vous n'ayez trop peur ?

Je sais bien d'expérience que les hommes ne supportent pas qu'une femme les provoque. Ils sont tous les mêmes, à croire que nous sommes faibles, inférieurs. Ils risquent d'avoir une mauvaise surprise, et c'est ce que je recherche. Umbra ou pas, je vais calmer leur petit jeu dès aujourd'hui et ils iront crouler dans un cachot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: Incognito ~   Mar 2 Juin - 18:01

Unae connaissait les risques. Ce ne serait pas la première fois qu’il se faisait démolir en public, et ce ne serait surement pas la dernière fois non plus. Mais n’imaginez pas qu’il restera sans rien faire. Rare sont ses bourreaux à recommencer par la suite d’ailleurs… Et eux, venaient de se retrouver sur la liste des gens à qui il fallait régler quelques comptes. Des Umbras… Non, vraiment, si Teos avait accepté de tel spécimen il allait y avoir une houleuse discutions. Mais pour le coup, il voyait plutôt là trois type ayant pris le nom de leur groupuscule pour se faire craindre. Et au vue de la réaction des habitants du coin, il y avait fort à parier qu’ils avaient réussi leur coup. Les Umbras n’avaient pas besoin de menacer. Ils agissaient quand il le fallait et il restait caché lorsqu’il n’y avait rien d’autre à faire. Ils étaient l’Ombre après tout, n’est-ce pas ?
Enfin… il sentit sa bourse se faire arracher de ses mains et il serra les dents, prêt à ramasser le coup qui lui était réservé… Puis, ce fut un bruit lourd qui se fit entendre. Pas de douleur ?… Il releva la tête et posa son regard doré sur la voyageuse qui venait d’intervenir. Une femme ? Une Bellator sans doute. Elle venait de récupérer son argent et lui rendit la fameuse bourse… Unae ne put que le récupérer, tout en gardant le silence alors qu’il se mit à observer la scène, se relevant doucement avant de reculer un peu…

*Tssh… c’est dégradant de ce faire aider de la sorte… On pourrait les écraser comme de vulgaire insecte, pourtant…*
*Ne t’en fais pas Siolas… Je ne compte pas les laisser filer sans rien faire, mais ce ne sera pas maintenant… Observe plutôt, cela risque d’être intéressant…*


Un léger sourire se dessina sur ses lèvres un court instant avant qu’il ne reprenne le rôle qu’il jouait depuis tant d’année maintenant. Il resserra sa bourse contre son cœur, et se retrouva contre le rebord de la fontaine. Mauvais jour pour ces garçons…
Le colosse se redressa, affichant un rictus mauvais. Il semblait bien énervé, et bien sûr de lui. D’ailleurs il envoya valser ses deux acolytes qui avaient essayé de l’aider à se relever. Pitoyable…

- Nous ? Peur d’une misérable femme ?! Tu ne devrais pas jouer avec ça ma jolie, tu risquerais de te blesser.- Ses deux acolytes ce mirent à rire, puis il reprit - Je t’aurais bien laissé la possibilité de partir, mais tu m’as énervé. Tu veux te prendre pour un homme hein ? Et bien je vais te montrer où se trouve ta place. Dans les cuisines !

Une femme des Bellators… Dans les cuisines ? Unae dut se faire violence pour ne pas éclater de rire. Mais soit. Il observa l’homme s’élancer contre son adversaire, armée lui aussi d’une épée, ainsi que ces deux comparses, tout deux armées d’un petit poignard.
Voyant le combat démarré, le bourreau fit un bond en arrière, avec légèreté pour monter sur le rebord de la fontaine et éviter de gêner sa sauveuse dans ses mouvements. Cependant, Unae avait l’impression d’avoir déjà vue cette femme quelque part… Mais où… A Castyr peut-être ? Si c’est vraiment une Bellator, ça n’avait rien d’étonnant il faut dire… Enfin soit… Pour l’heure il n’avait pas besoin d’agir… Il pourrait fuir, pour jouer encore plus les couards, mais… Non. Son personnage n’était certes pas très courageux, mais ce n’était pas un lâche non plus. Il ne fallait pas pousser le bouchon tout de même…
Revenir en haut Aller en bas
Selawyr Loewyn
avatar

Dirigeant Bellator

Messages : 617

Carte d'identité
Magie: Feu & Fumée & Lumière
Palier de Puissance:
17/20  (17/20)
Métier: Chef de la maison Bellator
MessageSujet: Re: Incognito ~   Mar 2 Juin - 20:52

- Heureusement que tu venais ici incognito. Je manque de sursauter, ne m'attendant pas à ce qu'elle me parle à cet instant. Ce n'est vraiment pas le moment, mais je prends tout de même le temps de lui répondre, sans lâcher les agresseurs des yeux.
- Je sais, mais je n'avais pas le choix...
- Tu m'aurais terriblement déçue si tu n'avais pas agit de la sorte. Je souris, amusée, et me redresse pour faire face aux trois supposés Umbra.

Comme prévu, ce sont des hommes prévisibles, ils font partis de cette majorité qui pensent que nous les femmes devons leur obéir, être de gentilles petites épouses ou de serviables esclaves, au choix. Lorsqu'il ne s'agit pas des deux à la fois. Je vais prendre un malin plaisir à rabattre le caquet à ces trois gaillards qui pensent que la supériorité numérique et que mon sexe définissent l'enjeu de ce combat de rue... Mais dans la rue, tous les coups sont permis n'est-ce pas ? Sur un tel terrain, le nombre d'attaquants ne changera rien. Surtout qu'il ne s'agit pas de Bellator entraîné, cela se voit rien qu'à la manière dont leur chef tient son épée...
Leurs mots me font doucement sourire. J'en ai tellement essuyé depuis que je suis sur le trône que plus rien ne pourrait m'énerver. Eux par contre ont les nerfs à vif, sûrement parce que je leur ai piqué cette bourse et que je les aient empêchés de se passer les nerfs sur ce voyageur.

- Croyez-moi, il vaut mieux pour vous que je ne sois pas aux cuisines. Une vraie horreur. Mon sourire devient malicieux lorsque je vois le tic facial sur le visage du colosse. Comme prévu, il réagit au quart de tour.
- Tu aurais mieux fait de ne pas faire la maligne avec les Umbra ma jolie, tu m'as énervé ! Les autres acquiescent en hochant la tête et en dégainant des poignards. Bon, s'ils veulent vraiment la bagarre... Mais avant ça, je veux faire un petit test. Histoire de voir si je ne serais pas dans le faux.
- Je ne savais pas que les Umbra se baladaient en bande en scandant leur nom haut et fort, c'est la nouvelle politique de la maison ?

Le retour du tic facial ; cette fois j'en suis certaine, il ne s'agit qu'une bande de brigands qui veulent faire peur en brandissant ce nom. Cela fait plus d'un siècle que ces personnes agissent dans l'ombre sans se faire attraper, ils seraient tombés bien bas s'ils agissaient ainsi en réalité... Et ce ne serait pas du tout cohérent.

- Toi, vas-y, attrape la !

Le chef scande ses ordres sans bouger ni me quitter du regard. Au moins sait-il qu'il ne faut jamais lâcher sa proie du regard, même s'il se trompe lourdement s'il pense être le prédateur. Je ne m’entraîne pas depuis presque deux siècles pour pouvoir être mise au tapis par ce genre de brigand... Néanmoins je ne bronche pas, laissant l'un des deux hommes s'approcher de moi, immobile tel une statue. Il semble d'ailleurs amusé par ma réaction. Il doit se dire que je me suis dégonflée et qu'il me fait peur.

- Allez, viens par là... D'un coup sec, il m'attrape le bras... Et se met à hurler de douleur quelques secondes après, me relâchant. Merde !
- Qu'est-ce qu'il s'passe ?

Le colosse avance mais je ne lui laisse pas le temps d'être à portée ; j'enfonce d'un coup sec le manche de mon sabre dans le ventre de l'homme qui s'est brûlé la main en voulant me toucher et le laisse au sol avant de sauter souplement sur le rebord de la fontaine.

- C'est ça de vouloir jouer avec le feu... C'est bon, vous vous rendez ?

Visiblement pas, à en juger par l'air des deux hommes qui reste. Bon, tant pis, je vais devoir les mettre hors d'état de nuire... Et rapidement. S'ils commencent à utiliser leur élément, le combat risque de devenir dangereux pour les habitations et les habitants autour de nous, et il est de mon devoir d'éviter ce genre de pagaille... Je plonge donc rapidement sur les deux hommes, envoie une boule de feu sur celui qui tient le poignard et attaque directement au corps à corps le colosse, nos deux sabres s'affrontant en un crépitement d'étincelles... Nous échangeons quelques coups mais je repère très vite ses faiblesses, le fait trébucher et l'assomme d'un coup dans la nuque, le laissant tomber lourdement au sol. Je me tourne vers l'autre pour m'occuper de son cas mais... Il a laissé tomber son arme et s'est mis à genoux. Je soupire et le pousse vers ses deux potes inconscients, avant de siffler pour faire revenir Zohra près de moi.

- Tu parles d'Umbra...

Je le murmure pour moi-même tandis que je détache de la corde de la selle et l'utilise pour attacher les trois hommes ensemble, solidement. J'écris rapidement un mot et le tend à un homme qui s'est approché, lui demandant de le faire envoyer pour la capitale, histoire que l'on vienne chercher ces trois individus. Même si je suis sûre qu'ils mentaient, on ne sait jamais ce qu'ils peuvent savoir, mieux vaut qu'ils soient interrogés avant d'être enfermés pour un long moment.

Je range mes affaires tranquillement et reviens vers le voyageur qu'ils avaient tenté d'agresser.

- Vous allez bien monsieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: Incognito ~   Mer 3 Juin - 13:33

Le regard de l’Umbra ne lâcha pas la scène une seule seconde. Il observa chaque mouvement, écouta chaque parole aussi… Et un sourire se glissa sur ses lèvres lorsque le premier du groupe subit les premiers sévissent. Avec un mouvement de recule aussi rapide, il ne fit aucun doute qu’il venait de se brûler. La jeune femme se tenait parfaitement bien, gardant son arme dans les mains. Elle ne bougeait pas, et ne laissait aucune faille pour ses adversaires. Ceux qu’elle connaissait du moins. Unae était plutôt bien placé pour tenter quoi que ce soit… Bien qu’il n’avait aucun doute sur le fait qu’elle aurait réagit au quart de tour. Enfin… Il le pensait du moins.
Le combat fut donc lancé, et comme prévu, les trois hommes furent malmené par la combattante. Ce fut d’ailleurs durant ce combat que le bourreau finit par se souvenir d’elle… Selawyr Loewyn, l’actuelle chef de la maison Bellator. Il avait déjà put la voir furtivement au sein de Theonova lorsqu’elle passait pour divers affaires. Il l’espionnait aussi, assez souvent dans ce genre de cas. D’ailleurs il trouvait qu’elle avait une politique assez particulière. Mais il l’a trouvait plutôt culoté. Surtout sur cette réforme qui à libéré tout les esclaves du palais des Bellators. Quelle idée… Heureusement qu’elle ne l’a pas étendu à toute sa Maison, auquel cas il y aurait eut fort à parier que son peuple ce serait soulevé. Enfin, là, c’était une toute autre histoire…

Après un combat assez rapide, la jeune femme mit au tapis les trois gaillards. Elle appela le cheval qui semblait l’accompagner et ligota le tout, surement avec dans l’idée de les rapatrier à Castyr… Hm… Problématique… Avec un peu de chance, ils allaient passer la nuit à la source avant d’être raccompagné… Ce serait bien plus simple pour lui d’agir à ce moment là. D’autant plus qu’il n’avait pas spécialement envie de retourner sur ces pas et que ces trois là, ne pouvaient pas rester impuni. S’ils pensaient que les Umbras ne réagirait pas face à une telle insulte…
Unae sembla un instant perdu dans ses pensés, avant que la jeune femme ne vienne finalement lui demander si tout allait bien. Il la regarda un instant perdu avant de baisser le regard sur ses vêtements… Vêtements évidement salit aux niveaux des genoux, la poussière n’ayant eut aucune pitié…

- Heu… Je crois que ça va oui. Par contre je peux pas en dire autant que mes vêtements… Mais ce n’est pas grave, ça se rachète ! Je commence à avoir l’habitude à force.

Unae lâcha un léger rire avant de descendre du rebord de la fontaine, gardant toujours la bourse entre ses mains, comme ayant peur qu’elle lui échappe de nouveau…

- En tout cas, je vous remercie beaucoup pour l’aide que vous m’avez apporté. Si un jour vous passez par Theonova, n’hésitez pas à venir au palais, ce serait un plaisir pour moi de pouvoir vous aider.

Et op, jouons un peu le jeu du voyageur qui ne connait strictement rien aux familles souveraines et tout ce qui va avec. Il fit une révérence pour montrer sa reconnaissance, puis posa le regard sur les trois hommes un peu plus loin…

- Mais… Vous croyez qu’ils sont vraiment des Umbras ?- Unae regarda de nouveau la jeune femme, prenant un air interrogateur - J’ai souvent été agressé par des brigands sur les routes, mais jamais par des gens se prétendant Umbra… Je pensais qu’ils préféraient des plus gros enjeux et qu’ils ne se montraient pas comme ça…

Continuant de jouer le jeu du voyageur solitaire étonné par un tel assaut, il se mit à regarder tout autour de lui, avant de s’intéresser de nouveau à la jeune femme…

- Vous pensez… Qu’ils en ont juste après moi ?…

Et allons-y, passons pour un Paranoïaque ! Il faut dire que le personne qu’il s’amusait à jouer n’était en rien un combattant. Juste un chercheur en magie de toute sorte, venue par ici pour livrer un colis à Or… La prochaine fois, il devrait peut-être envisage d’emmener Suzanne avec lui… Avec un peu de chance, l’Alpha de sa meute -comme il se plaisait de l’appeler- serait capable de se battre a sa place…
Revenir en haut Aller en bas
Selawyr Loewyn
avatar

Dirigeant Bellator

Messages : 617

Carte d'identité
Magie: Feu & Fumée & Lumière
Palier de Puissance:
17/20  (17/20)
Métier: Chef de la maison Bellator
MessageSujet: Re: Incognito ~   Jeu 4 Juin - 17:50

- C'était pas mal, tu maîtrises parfaitement tes flammes désormais.

Un sourire un peu niais glisse sur mes lèvres tandis que je ligote les trois hommes ensemble. Même s'ils sont fréquents, j'aime toujours autant recevoir des compliments de la phœnix, ils me vont droit au cœur. Elle suit ma progression depuis que nous sommes ensemble et je comprends pourquoi elle me dit ça ; j'ai eu beaucoup de mal à canaliser mes flammes quand j'étais plus jeune, elles étaient dangereuses et avaient tendance à être hors de mon contrôle... Heureusement, je suis d'une persévérance sans faille et je me suis entraînée sans relâche jusqu'à ce j'arrive petit à petit à maîtriser les flammes que je créais... Ça n'a vraiment pas été de tout repos, mais je suis ravie du résultat. Je ne dirais pas que le feu m'obéit mais... Nous formons un bon duo. Il correspond bien à mon caractère impulsif, je suppose que c'est pour cela que j'ai réussit à dompter cet élément, sinon...

Je me redresse, les trois brigands maintenant attachés entre eux, et me tourne vers l'homme qui tient encore sa bourse en main. Je souris à ses premiers mots, amusée, avant de croiser son regard alors qu'il descend de la fontaine. Il a de jolis yeux, on croise rarement de personnes ayant un regard d'or comme le sien...

- Attention ou tu vas rougir, Sela.

Je lâche un grognement agacé, espère aussitôt que l'inconnu n'aura rien entendu avant de ranger mon sabre à sa place, attrapant les rênes de Zohra pour éviter qu'elle ne se sauve. Je mets de côté mes réflexions sur le regard de l'inconnu et époussette un peu mes vêtements.

- Oui, rien de bien grave ! D'ailleurs il y a d'excellents couturiers à Castyr si cela vous intéresse !

Je ne sais même pas pourquoi je lui dis ça alors, qu'au final, je connais surtout les couturiers qui exercent au palais et qui, en effet, font un travail d'orfèvre. Après, il ne s'agit que de on dit, de ce que j'entends des conversations entre les habitants lorsque je me balade comme aujourd'hui, incognito. Et puis franchement, discuter chiffons alors qu'il vient de se faire agresser... Je ne pense pas que les gens agissent ainsi, il vaut mieux changer de sujet de conversation rapidement... L'homme m'en donne une occasion parfaite que je saisis aussitôt.

- Oh, vous habitez au palais ?

Son visage ne me dit rien, je pense que je m'en souviendrais si nous nous étions vus, il se dégage de cet homme un petit quelque chose qui me plait bien, même si je ne dois pas le montrer. Je dois essayer en tout cas. Je me tourne vers les trois bandits lorsque le voyageur me demande s'ils sont vraiment des Umbra. Ainsi, lui aussi a remarqué que quelque chose ne tournait pas rond dans le comportement des soi disant Umbra... Je dis souvent qu'il ne faut pas accuser avec précipitations, mais là, j'avoue...

- Non, cela m'étonnerait... De nos jours n'importe qui se proclame Umbra pour pouvoir commettre des délits en douce, mais ils sont bien plus discrets que ces trois idiots.

Mmh, j'espère que ma façon de parler sure de moi ne va pas finir par me trahir, je suis venue ici en simple voyageuse, je n'ai pas envie d'attirer l'attention sur moi alors que des habitants se sont rapprochés, maintenant que la menace a été maîtrisée ; certainement un soulagement pour eux. Je hausse un sourcil à sa question et me tourne de nouveau vers lui.

- Vous ? Pourquoi ? On ne sait jamais après tout, mais comme je ne le connais pas...

Quatre hommes arrivent vers nous et font reculer les quelques badauds avant de se tourner vers moi. Je reconnais l'officier en charge de la source, et il me reconnait. Je m'éloigne tandis qu'il me fait un salut impeccable, allant lui parler à l'écart pour éviter de mettre en l'air mon semblant de couverture. La journée commence à peine, j'aimerais pouvoir en profiter un peu...

- Nous allons mettre ces trois gaillards au frais, ils iront à Theonova demain matin avec notre caravane. Merci, bien que j'ai honte que ce soit vous qui ait du intervenir... Vous ne veniez tout de même pas pour cela ?

Je le rassure en quelques mots, lui certifie qu'il ne s'agissait que d'une heureuse coïncidence, et le remercie pour les trois hommes, avant de rajouter que je verrais si je peux faire venir quelques troupes de plus à la source de la caserne afin de régler ce problème de brigands. Je m'éloigne après qu'ils aient attrapés les trois hommes et retourne près du voyageur, attrapant au passage les rênes de Zohra qui était prête à aller lui renifler les vêtements.

- Désolée, il me posait des questions sur ces hommes... Au faite, je m'appelle Sela, et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: Incognito ~   Jeu 4 Juin - 20:02

La jeune femme grogna aussitôt après qu’il ait répondu à sa question… L’avait-il offensé ? Sur le coup, Unae se demanda si elle n’était pas du genre à n’en avoir rien à faire de tout ce qui touchait le matériel, qu’elle était du genre à mépriser tout ces nobles accroché à leur bien ?… Qu’importe. Il n’était pas non plus là pour plaire à tout le monde. Il avait déjà un rôle à jouer, il n’avait pas envie d’endosser un rôle pour chaque personne qu’il croisait pour les amadouer. Oh ça non. Amadouer les gens étaient du ressort de Siolas, la nuit, dans les rêves. Pas du sien. La jeune femme reprit ensuite la parole, annonçant qu’il n’y avait donc rien de grave, pour ensuite lui dire qu’il y avait de très bon couturier à Castyr. Alors l’homme lâcha un léger rire en première réponse avant de reprendre la parole…

- Ah oui, c’est vrai. Mais j’en reviens de Castyr, je me dirige vers Or, donc ce sera pour une prochaine fois. D’autant plus que je ne suis pas un grand sportif, les voyages me font souffrir…
*Si tu voyageais de nuit, ce ne serait pas le cas.*

Unae ignora volontairement son animal-totem qui commençait légèrement à l’agacé sur ce sujet là. Autant ils pouvaient s’accorder sur beaucoup de sujet, autant le Roch ne comprenait pas pourquoi Unae s’entêtait à revêtir le rôle d’une personne qui n’était pas lui. Il faut dire que Mentir n’était pas son fort, loin de là, alors qu’Unae lui, en avait prit l’habitude depuis bien des années…

Enfin, Unae finit par faire valoir la « dette » qu’il devait à la jeune femme en l’invitant à le rejoindre au palais de Theonova si elle décidait de passer par là. La question qu’elle lui posa ensuite lui fit tirer un grand sourire, semblant réellement fier d’en faire partie… Ce qui était un peu le cas en un sens, vu que le Palais était une zone propice à la récolte d’information sur toute les maisons…

- Oui, bien sûr ! Enfin non, je n’y vie pas mais j’y travaille. Enormément. Je possède un manoir à la périphérie de la ville, sur le bord de l’un des bras du fleuve.

Un manoir qu’il appréciait énormément d’ailleurs, tant le quartier dans lequel il était posé était d’un calme exemplaire. Il faut dire qu’il avait bien travaillé au nettoyage de la zone. Les rues étaient bien tranquille depuis qu’il avait prit le contrôle de la bâtisse. Et autant dire que les voisins étaient plus que ravis.
L’homme demanda ensuite si elle pensait qu’ils étaient vraiment des Umbras, lui donnant des infos lambda que la plupart des gens informé pouvaient connaitre, et elle lui répondu avec une certaine sûreté que ce n’était pas le cas. Bien bien… Ils semblaient faire la différence entre les vrais Umbras et ces imposteurs, c’étaient déjà ça.

Puis, continuant de jouer son rôle, il finit par lui demander s’ils lui en voulaient personnellement… Et autant dire que ça question sembla avoir titillé la curiosité de la demoiselle. Unae ouvrit la bouche pour répondre mais la referma aussitôt lorsqu’il vit des gardes arriver. Bien bien… Un léger sourire narquois passa sur les lèvres du mage avant de disparaitre rapidement, lorsque celui qui semblait être le capitaine de la garde salua la jeune femme.
Voyant Selawyr s’éloigner avec le garde, Unae ne manqua pas l’occasion de passer furtivement en mode espion… Il se retourna pour être dos à la scène et ferma les yeux, laissant son esprit vagabonder dans les Ombres jusqu’à se retrouver non loin du duo. Ainsi il put prendre l’information concernant les prisonniers… Ils allaient donc être emmené à Theonova dans la caravane des gardes… Demain matin… Parfait. Il allait donc avoir le temps d’agir cette nuit.
Puis lorsque la jeune femme bougea pour revenir vers lui, il lâcha son emprise et ouvrit les yeux…

*Alors, content ?*
*Parfaitement.*
*Tu ne verras pas ton Phénix ce soir.*
*Ce n’est pas une fatalité. Ce sera pour une autre fois.*


Lorsque la jeune femme reprit la parole à côté de lui, il se tourna aussitôt, souriant comme à son habitude… Elle se présenta sous le nom de Sela après s’être excusé d’avoir dut s’éloigner…

- Oh, il n’y a pas de soucis. Je m’appel Unae, je suis un Mage chercheur au sein de Theonova, si cela peut répondre à votre précédente question…

Bien sûr, il était hors de question de dire dans quel domaine il était…Tant qu‘elle n‘aurait pas dit son vrai nom, et qu‘elle ne l‘aurait pas prouvé, il en va de soit.
Revenir en haut Aller en bas
Selawyr Loewyn
avatar

Dirigeant Bellator

Messages : 617

Carte d'identité
Magie: Feu & Fumée & Lumière
Palier de Puissance:
17/20  (17/20)
Métier: Chef de la maison Bellator
MessageSujet: Re: Incognito ~   Lun 8 Juin - 13:25

Ainsi, l'homme vient lui aussi de Castyr et ne compte pas retourner à notre capitale, préférant plutôt rejoindre la région des Inventor. Soit, de toute façon je ne sais pas ce qui m'a pris de lui raconter cette histoire de couturiers, ce n'est guère intéressant et au vu de la tenue de ce voyageur, il n'a pas besoin de conseil pour s'habiller, il sait où aller. Je hausse un sourcil lorsqu'il avoue voir du mal à voyager et l'observe, curieuse.

- Vous passez par Or pour rejoindre la capitale où vous devez y aller pour le travail ? Ma curiosité étant ce qu'elle est, je ne peux m'empêcher une dernière remarque. Vous voyagez seul pour souffrir autant ? Vous ne cherchez pas à rejoindre des caravanes ? Le voyage est toujours plus reposant ainsi...

Sous un léger rire de la phœnix, je manque de rougir lorsqu'il m'invite à venir le voir au palais, si jamais j'avais besoin de quelque chose. A cet instant, l'envie de lui donner mon vrai nom est forte, mais je me retiens. A quoi cela servirait que je sois venue de nuit et en toute discrétion si c'est pour donner mon vrai rang à la première personne que je rencontre ? Et puis, je n'ai pas envie que son comportement à mon égard ne change... Et à chaque fois, c'est la même chose, mes interlocuteurs sont différents lorsqu'ils savent ou apprennent mon véritable nom. Et les réactions sont diverses et variées... Certains hommes n'osent carrément plus me parler en me regardant en face tandis que d'autres se mettent soudainement à me faire la cour en espérant attirer mes faveurs. Je préfère largement passer inaperçu lorsque je le peux, me fondre dans la foudre comme si je n'étais qu'une simple voyageuse comme une autre... Toujours une Bellator, évidemment. De toute façon, les cheveux roux sont un peu notre marque de fabrique, on en retrouve beaucoup moins dans les autres régions.

- Vous travaillez dans quel domaine ?

Ma curiosité est de retour et je ne la refrène pas cette fois. Même Azhàra ne fait aucun commentaire, preuve qu'elle aimerait elle aussi entendre la réponse à cette question. Cela ne m'étonne pas, nous avons toutes les deux ce défaut, et nous ne nous en cachons pas. Enfin, surtout moi, puisqu'elle ne peut pas communiquer aussi aisément... Bien que nos rêves soient souvent agités. Dans ces cas-là, la phœnix joue souvent le rôle de médiateur et elle ne laisse guère les esprits troubles s'approcher de moi... Comme avec ce roch étrange qui me hante souvent la nuit. Je ne sais pas qui il est, mais les deux esprits sont totalement opposés et je trouve cela inquiétant que cet esprit vienne aussi souvent à moi...

- Tu as raison de t'en inquiéter Sela...

Les gardes viennent troubler notre conversation et je m'éloigne rapidement pour parler avec eux et leur donner mes indications sans que mon identité ne soit découverte. J'espère par ailleurs qu'ils ne vont pas faire courir le bruit que je me trouve dans le village... Malheureusement, il y a fort à parier que ce sera le cas, je ne vais pas être tranquille longtemps aujourd'hui... Je verrais peut-être pour acheter quelques fruits avant de sortir un peu du village pour explorer les environs, la végétation de la source est assez agréable pour une balade. Je soupire, salue les gardes et retourne près du voyageur, me présentant en lui donnant mon diminutif. Je déteste mentir et je ne le fais quasiment jamais, là au moins je ne le fais pas, Sela est en quelque sorte mon prénom... Ou presque. En tout cas, j'apprends qu'il s'appelle Unae et qu'il est chercheur... Ma curiosité est piquée à vif et, tout en caressant l'encolure de Zohra, je reprends la parole pour en savoir plus.

- Quels sont les domaines de vos recherches ?

Ma curiosité me perdra un jour, mais pas aujourd'hui. Enfin, je l'espère. En attendant, j'attrape le fourreau de mon sabre, soulève l'une des couvertures de la selle de ma jument et range l'arme sous celle-ci, avant de replacer le tissu par dessus le sabre. Je n'aime pas trop me trimbaler mon arme à longueur de journée lorsque je ne suis pas Selawyr et de toute façon, je possède toujours ma magie si il y a un problème.

- On marche ?

Je passe la jument au pas et me dirige d'un pas tranquille vers le marché du village. C'est que je commence à avoir faim l'air de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: Incognito ~   Mar 9 Juin - 12:58

Unae ne put s'empêcher de rire devant autant de question. C'est qu'elle se montrait curieuse.... Trop curieuse peut-être ? Mais soit. Il avait envie de jouer le jeu, après tout, ça ne risquait aucunement sa couverture n'est-ce pas ?

- Je passe par Or pour le travail oui, j'ai un colis à remettre à un vieil homme qui habite là bas. Et je voyage seul oui... Enfin, je sais que c'est une mauvaise habitude, mais je préfère ainsi... De toute façon mon âne n'aime pas la compagnie d'autres animaux. Alors une caravane...

Il laissa échapper un autre rire, et la conversation continua jusqu'à ce que les gardes viennent les déranger dans leur discussion. Il en profita donc pour espionner tout ça histoire de se mettre au courant sur la suite des événements. Ce soir, ces trois gaillards allaient perdre une vie. Et lorsqu'ils reviendront à eux, ils pourront conter les événements. Ils pourront ainsi parler du bourreau des Umbras et ainsi faire signifier au monde entier qu'ils n'avaient pas l'intention de laisser des bandes d'abruties utiliser leur nom pour leur propre profits.
Puis la jeune femme revint vers lui, et se présenta avec son diminutif. Unae suivit aussitôt, lui donnant son prénom ainsi que sa profession. Elle ne devait sans doute pas connaître. Encore moins le nom de famille Derrac de toute façon. Il s'agissait d'une ancienne famille riche de Theonova, certes, mais cela faisait bien longtemps qu'ils n'étaient plus beaucoup. Le dernier représentant était en soit, Unae, bien qu'il n'en ait pas le sang.

Enfin, la question qui suivit le fit sourire. Le sujet de ses recherches... Comme dis précédemment c'était un sujet des plus sensibles qu'il se devait de garder pour lui... Et pour les familles souveraines du pays, évidement.

- Oh, je suis navré mais mes recherches ne sont pas accessible à tout le monde... C'est top secret comme on dit.- Il lui fit un sourire désolé puis reprit – Un jour peut-être, les résultats seront dévoilé à tout le monde... Enfin, encore faut-il qu'il y en ait. Je suis loin d'y arriver pour l'heure.

Bien sûr qu'il fit exprès de donner ces quelques minces informations, essayant de lui faire lâcher le morceau sur sa véritable identité. Il s'amusait là dessus, observant les réactions de la combattante, tâtant un peu le terrain histoire de trouver les failles exploitables pour plus tard. Sait-on jamais s'il avait besoin de sa puissance ou de son influence un jour. Les Bellators... ils les avaient laissé en paix un long moment d'ailleurs, peut-être qu'il serait temps de changer leur petit train train de vie ? Enfin... Pour le moment il y avait ces groupuscules qu'il valait mieux évincer avant de faire quoi que ce soit.
Unae acquiesça à la proposition de la jeune femme et suivit la marche, laissant échapper un léger soupire, son regard se perdant un instant dans ses pensés... Durant quelques secondes il semblait-être bien distant de tout, peut-être un peu seul dans son univers... Mais l'homme se reprit assez vite, revenant à lui et laissant glisser un léger sourire sur ces lèvres...

- Du coup, vous ne m'avez pas dit... Vous venez de Castyr?- Il posa le regard sur elle, puis sur le cheval qui la suivait - Vous possédez une très belle monture, il doit valoir une petite fortune, je me trompe?- Puis il la regarda de nouveau, affichant un air curieux...-En tout cas, vous vous battez très bien ! C'était impressionnant... Je vous envie parfois, de pouvoir vous défendre de la sorte. Mais bon, il parait que j'ai d'autre compétence tout aussi utile, alors je n'ai pas vraiment à me plaindre sur ce point.

Allez, jouons un peu les bavards pour tenter de faire délier les langues. Il marchait ainsi tranquillement, gardant un air des plus joviale, laissant son regard observer l'architecture de la source, ainsi que tout ses habitants. Il semblait en prendre plein la vue, comme à chaque fois qu'il quittait la capitale d'ailleurs, et s'intéressait à tout ce qui passaient. D'ailleurs, il se retourna pour observer un instant un étalage plus loin qui proposait des tapis de toute sorte et...
Unae s'emmêla les pieds dans ses propres vêtements, perdit l'équilibre et emporta dans sa chute un homme qui transportait un seau remplis d'eau pure...

- Ah ! Je suis désolé!
- Mon eau ! Et bien c'est malin, je vais devoir aller en reprendre!
- Non, attendez, je vais vous aider. Je vous dois bien ça...


tout en restant assis, il attrapa le seau et le remit droit. Puis il sembla se concentrer et d'un geste lent il récupéra l'eau qui c'était étalé tout autour d'eux pour la remettre là où elle devait se trouver.

- C'est mieux comme ça... Oui... Merci. Et faites attention la prochaine fois.

Unae acquiesça vivement, avant de finir par se relever, tout en époussetant ses vêtements de nouveau recouvert de poussière...

- Ne faites pas attention à ça, ça m'arrive souvent.

Et ce fut avec un sourire gêné, qu'il posa de nouveau le regard sur la jeune femme qui l'accompagnait...
Revenir en haut Aller en bas
Selawyr Loewyn
avatar

Dirigeant Bellator

Messages : 617

Carte d'identité
Magie: Feu & Fumée & Lumière
Palier de Puissance:
17/20  (17/20)
Métier: Chef de la maison Bellator
MessageSujet: Re: Incognito ~   Sam 13 Juin - 19:10

J'ai appris le nom de toutes les familles puissantes de l'île il y a de cela bien des années peut être que si cet homme m'avait donné le nom de sa famille, j'aurais pu le reconnaître. Il est possible que j'ai appris l'histoire de sa famille il y a bien longtemps mais que celle-ci se soit effacée de mon esprit avec le temps qui passe et les nouvelles connaissances que j'ai du entassées lors de mon arrivée sur le trône ; je n'y étais pas préparé, personne ne l'était. Ydriss aurait du prendre les rênes de la maison à la mort de notre père et, dans le cas échéant, Zayn aurait pu faire l'affaire. Taurin Loewyn a surprit tout le monde à sa mort, lorsqu'il a laissé comme derniers écrits qu'il souhaitait que sa fille prenne sa place à la tête des Bellator. J'en ai été la première surprise, bien que, à cet instant, les paroles parfois énigmatiques de mon père ont refait surface dans mon esprit. Combien de fois, lorsque j'étais plus jeune, ne m'a t-il pas dit qu'il me réservait de grandes choses ? Je me souviens encore, comme si c'était hier, qu'il me l'avait dit le jour où j'ai appris que mes fiançailles avec Hassan avaient été rompues. Une drôle d'époque, il s'en est passé des choses ces années là... Enfin, ce n'est que le passé. Le père d'Hassan n'est plus (cet homme le donnait la chair de poule) et il est devenu le dirigeant des Magia. Il tient ce poste depuis plus d'un siècle et malgré ce que l'on dit sur lui, il le fait bien. Je l'ai rarement revu depuis lors et jamais en privé... Difficile de me faire ma propre opinion sur ce que l'on raconte sur son compte...

J'essaie de mettre tout cela de côté lorsque Azhàra me rappelle à la réalité. Je pose alors une question à Unae pour en savoir un peu plus sur ses recherches, ma curiosité étant toujours aussi forte. J'aime faire de nouvelles rencontres, en savoir plus sur les gens qui m'entoure. Sa réponse à de quoi m'étonner... Des recherches top-secret ?

- Là, vous titillez ma curiosité ! Vous le faites exprès avouez ~

Je lui fais un sourire malicieux, m'amusant de cette conversation, intriguée par cet homme qui semble donc cacher plus d'un secrets. Comme mon père le disait avant moi « le savoir, c'est le pouvoir » et je suis d'accord avec cette doctrine. Un roi aveugle ne peut pas gouverner son peuple, il doit savoir ce qu'il se passe dans ses terres et au delà. C'est aussi pour cela que je me permets ces petites incursions ; elles me permettent d'en apprendre plus sur ce qui se trame dans mon pays et les contrées voisines et j'en reviens souvent avec des informations qui peuvent être intéressantes. Du coup, même si Wyrim grince des dents lorsque je n'accepte pas sa présence à ses côtés, je continue de le faire. Evidemment, il n'y a pas que cette raison qui me pousse à me faufiler dans le corps d'une simple voyageuse... Mais il s'agit de tout autre chose. Moi aussi j'ai mes petits secrets.

Nous commençons à marcher et je me dirige instinctivement vers le marché, qui est en pleine activité à cette heure-ci. Mon estomac réclame sa pitance de façon assez bruyante et j'entends Azhàra rire dans mon esprit, se moquant de mon appétit. Je l'ignore, comme à mon habitude, et tourne la tête vers Unae lorsqu'il me questionne à son tour. Je souris, amusée, ne comptant pas lui mentir sur le moindre des détails. S'il découvre qui je suis, quelle importance finalement ? Je caresse toujours l'espoir de rencontrer un jour quelqu'un qui ne change pas de comportement à mon égard une fois ce nom dévoilé... On peut toujours espérer après tout.

- Vous avez vu juste, je suis originaire de Castyr et j'y habite la plupart du temps. Je hausse un sourcil lorsqu'il parle de ma monture et tourne la tête, croisant le regard de la jument. A croire qu'elle  compris que nous sommes en train de parler d'elle. Vous avez l'oeil. Zohra vient du haras impérial, elle est la jument la plus rapide que je connaisse.

Et je connais les étalons et les juments les plus réputés du haras, aimant y aller en visite pour voir leur état général. Zohra se différencie d'eux de par ses allures fines et gracieuses, une arabe dans toute sa splendeur. Je tourne de nouveau la tête vers Unae à ses mots et lui sourit, avec une certaine douceur.

- Vous semblez plein de ressources, ce n'est pas la peine de vous rabaisser. Tout le monde ne sait pas se battre, et heureusement ! Nous ne pouvons pas vivre de batailles, cela ne devrait rester qu'un moyen de défense...
- Dit-elle, la guerrière au tempérament de feu.

Je rougis légèrement, gênée par la perspicacité dont fait preuve la phoenix. Pourtant, j'étais sincère ; même si j'aime me battre, je suis consciente que l'on ne peut pas résoudre grand chose avec les armes, si ce n'est envenimer encore plus la situation... Néanmoins, je ne suis pas une pacifiste, j'ai déjà tué et je le ferais de nouveau si la situation l'exige... Mais je ne suis plus une princesse guerrière, je suis la reine, je ne peux plus agir comme autrefois... Je sors brusquement de mes pensées lorsque Unae provoque un accident et m'arrête, retenant Zohra qui s'est mise à piaffer nerveusement en leur jetant des coups d’œil irrité. Je laisse Unae se débrouiller, haussant un sourcil lorsqu'il soulève l'eau, et regarde l'homme partir avant de reprendre ma marche.

- Vous êtes visiblement un grand pacifiste... Ne pas vous défendre là-bas, alors que vous étiez tout près une fontaine...

Je l'observe du coin de l’œil, me demandant comment il allait réagir à mon petit pic. Peut-être est-il un guérisseur ?

- Oh, des fruits ! Un sourire glisse sur mes lèvres tandis que je me dirige vers un marchand avec un large sourire et sors quelques pièces de bronze pour lui acheter quelques poires qui me font bien envie. Vous en voulez ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: Incognito ~   Mer 1 Juil - 9:32

L’homme ce mit à rire lorsque Sela lui fit savoir qu’il titillait sa curiosité. Plus d’une personne avait été intéressé par ses recherches après tout, et peu en avait eut vent. Il faut dire que c’était un sujet des plus sensible, que peu de gens avaient osé explorer. L’élément de la lumière et de l’ombre faisait frémir les moins cultivé, eux qui se complaisait avec les éléments communs. D’ailleurs, l’on racontait que Cirahuir, durant une époque, jugeait les pêcheurs grâce à l’ombre et la lumière, et que les sentences étaient des plus violente. Légende ou réalité ? Pour ainsi dire, Unae n’en avait que faire.  Que ce soit vrai ou non, l’envie d’en apprendre plus sur cet élément qui en soit, avait changé sa vie de manière radicale était plus forte que tout.

- Vous n’êtes pas la seule personne à me l’avoir dit. Et non je ne le fais pas exprès. Après ce sont les ordres qui m’oblige à agir de la sorte.

Après ça, il finit par la questionner à son tour, cherchant à savoir d’où elle venait, le prix du cheval qui l’accompagnait… Et il ne fut pas du tout déçu par les réponses. Elle lui fit savoir qu’elle venait bien de Castyr, sans pour autant donner plus d’information là dedans, puis lorsqu’elle lui fit savoir que la jument venait du Haras Impérial et qu’il s’agissait de la monture la plus rapide qu’elle connaissait, il sembla avoir un instant d’absence… Avant de secouer la tête pour « remettre » ses idées en places.
Il eut cependant un sourire amusé lorsqu’elle lui fit savoir qu’il n’avait pas à se rabaisser, qu’il n’y avait pas que le combat et qu’il devait avoir d’autre qualité utile.

- On me dit toujours que je devrais savoir me battre pour protéger mes recherches et pouvoir voyager sans problème. Mais il n’y a rien à faire, je suis pas doué.- Il eut un rire puis repris - Mais vous avez raison, cela devrait rester un moyen de défense. Mais le monde n’a jamais été ainsi et… Je dois dire que nous vivons dans une drôle d’époque.

Il lâcha un léger soupire, semblant attrister par tout ça. Ce fut à la suite de ça qu’il eut un malencontreux accident avec un homme qui transportait de l’eau…

Aussitôt il s’excusa et fit en sorte de réparer son erreur avant de se redresser en époussetant ses vêtements. Il observa l’homme repartir avec son eau, puis posa le regard sur la jeune femme et eut un sourire désolé…

- Oh non… Enfin, ma magie ne sert pas à blesser les gens, mais plutôt à les soigner voyez-vous. Je ne suis pas non plus un expert dans le domaine, mais je préfère que ce soit ainsi.

Il remit correctement ses vêtements et fit un sourire à la jeune femme. Il senti l’oiseau dans son esprit laisser échapper un long soupire suite à ses mots d’ailleurs. Il savait que l’animal n’aimait pas la faiblesse, et pour lui, soigner les plaies en faisait partie. C’est qu’il était assez radicale. SI quelqu’un c’était blessé c’est qu’il l’avait cherché. Le soigner c’était l’encourager à recommencer ses erreurs. Il voyait la vie ainsi, et heureusement, Unae avait une toute autre vision des choses.

Le mage haussa un sourcil lorsque la jeune femme s’extasia devant des fruits. Il suivit la marche et observa un instant les poires avant de sourire un peu plus. Avec une chaleur pareil, une poire serait la bienvenue. Il commençait à fatiguer sous se soleil désagréable…

- Oh, avec plaisir ! Le soleil tape fort par ici.

Il adorait son don, il adorait ses Ombres, mais… Il fallait bien avouer que depuis lors, il n’arrivait plus vraiment à supporter ces chaleurs. Autant dire que sur l’île, c’était un désavantage flagrant, bien que les nuits soient fraiches et bien plus avenante pour lui. Mais soit. S’il le voulait il pouvait faire éclater un orage pour rafraichir l’atmosphère… Mais bon. Pas devant tout le monde. Pas devant elle. Il avait une image à garder et à entretenir.

- Vous faites partie de la garde de Castyr ?

Et op, une petite question de plus…
Revenir en haut Aller en bas
Selawyr Loewyn
avatar

Dirigeant Bellator

Messages : 617

Carte d'identité
Magie: Feu & Fumée & Lumière
Palier de Puissance:
17/20  (17/20)
Métier: Chef de la maison Bellator
MessageSujet: Re: Incognito ~   Ven 3 Juil - 16:55

- De qui viennent ces ordres ?

Je devrais peut-être le laisser tranquille avec ces histoires de recherche mais, comme je lui ai avoué sans détours, il a réussit à titiller ma curiosité et je ne peux donc pas m'empêcher de lui poser d'autres questions, pour essayer de résoudre cette énigme. Rien ne me dit qu'il me répondra, ou que cette information pourrait m'être utile dans ce cas de figure précis, mais dans tous les cas j'aurais appris quelque chose de nouveau aujourd'hui et c'est toujours un bon point. J'aime savoir ce qu'il se passe dans ma maison et dans les autres villes, être informé de ce qui se passe autour de nous est primordial lorsque l'on veut gouverner avec le plus de justesse possible. Je ne veux pas être une reine aveugle qui ne voit que ses propres intérêts et qui fait passer le peuple en dernier, ce n'est pas mon rôle... Je suis là pour eux, pas pour moi. Je sais que la plupart des dirigeants ne pensent pas comme cela, y compris parmi mes propres ancêtres, mais mon père était un homme bon lui aussi et il m'a appris à être une personne dont je pourrais être fière à l'avenir... Même s'il me manque terriblement, je dois bien avouer qu'il a réussit à m'apprendre le respect en si peu de temps et je dois maintenant honorer sa mémoire...

N'empêche, il ne m'a jamais vraiment dit que la curiosité était mal, alors pourquoi s'en priver ?

C'est à mon tour de satisfaire la curiosité de Unae en répondant à quelques questions concernant mon lieu de vie et Zohra. Je lui dis la stricte vérité, n'ayant pas pour habitude de mentir, et encore moins pour de telles futilités, mais garde le mystère complet autour de ma vraie identité. J'aimerais en apprendre plus sur lui, tant qu'il se comportement normalement avec moi. Les choses risquent d'être différentes quand il saura, comme à chaque fois... Nous continuons de discuter de chose et d'autre, le rassurant sur ses capacités de combat. Après tout, tout le monde n'a pas à savoir se battre, même si les différentes maisons apprennent différents arts pour se défendre, il ne s'agit au final que d'un moyen de défense... Tout du moins, cela devrait l'être si les Eryens suivaient les lois. Mais il suffit de voir ces individus qui ont voulus agresser Unae pour se rendre compte que l'île n'est pas sûre et que toute sorte d'individus louches rôdent. Sans parler de ces ignobles marchands d'esclaves...

- Ces recherches ont l'air importantes... Vous ne pouvez pas engager un garde du corps ? Ou celui qui vous donne ces ordres ? S'il tient tant à votre sécurité... Après tout, il n'y a pas que les bandits qui sont dangereux, si vous tombez sur un requin du désert vous aurez du mal à le fuir, même avec une bonne monture...

Même pour un Bellator bien entraîné, ou pour quelqu'un comme moi qui maîtrise la magie, ces créatures peuvent être dangereuses. Elles se cachent dans le sable, nous suive sans qu'on ne s'en rende compte et surgissent d'un coup au dessus du sol pour tenter de nous happer... J'ai déjà eu quelques frayeurs à cause d'eux...

Nous continuons de marcher tranquillement, jusqu'à ce que Unae ne bouscule accidentellement un porteur d'eau. Je découvre alors que l'homme possède la magie de l'eau et le regarde faire sans un mot, de nouveau curieuse. La magie de l'eau est assez mystérieuse, plus que celle du feu en tout cas, et j'ai toujours eu du mal à cerner ses utilisateurs... Je ne dois pas être la seule dans ce cas de figure, c'est un cas connu. Je le taquine donc sur ce fait, voulant en savoir plus, et souris à sa réponse. J'aurais donc vu juste en pensant qu'il était peut-être guérisseur, je trouve que ça lui va plutôt bien...

- Tu te distrais, jeune fille. J'aimerais lui tirer la langue, mais elle ne le verrait pas. Au lieu de ça, je réponds à mon interlocuteur.
- C'est un très beau talent de pouvoir guérir les autres !

Je lui lâche un sourire plus spontané, sincère. J'aimerais être comme lui, apprendre à soigner les autres grâce à la lumière, mais pour l'instant je n'arrive à rien. J'ai peur que ce ne soit pas compatible avec les flammes que je maîtrise habituellement, même si Azhàra se veut rassurante. La voilà d'ailleurs qui me dit de nouveau qu'il ne s'agit que d'une question de temps, que je suis encore jeune et que j'ai beaucoup à apprendre de ce monde. J'oublie cela en tombant sur un marchand de fruit et je lui prends quelques poires bien mûres, ayant l’œil pour les choisir. J'en propose une à Unae, qui accepte aussitôt.

- Tenez ! Je lui tend le fruit, effleurant sa peau au passage. Je retire aussitôt ma main, me retenant de rougir pour si peu, et reprend la parole pour oublier le geste. J'adore le soleil, je me sens en pleine forme quand il tape aussi fort !

Ca ne m'empêche pas de savourer le fruit, croquant dans la chair de la poire tout en m'éloignant un peu de la foule, sentant la nervosité de Zohra grimper en flèche. j'essuie d'un geste distrait le jus coulant le long de mes lèvres, avant de tourner la tête vers Unae. Tiens, lui aussi est curieux ? Un sourire passe sur mon visage. Voyons un peu ce qu'il peut penser !

- Nop ! Mais je les côtoient quasiment tous les jours !

Je croque de nouveau dans mon fruit tandis que la phœnix rit doucement dans mon esprit, elle aussi s'amusant de ce petit jeu de devinettes qui s'est installé entre nous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: Incognito ~   Sam 4 Juil - 9:26

Unae eut un rire à la question de la jeune femme mais ne répondit pas. Il se contenta simplement de poser un doigt sur ses lèvres et de lâcher un « chut » léger. La conversation continua de bon train, sur le sujet de la jeune femme cette fois, jusqu’à ce qu’elle revienne sur lui, par rapport à ses voyages où elle demande pourquoi il ne prenait pas de garde du corps pour pouvoir se défendre face aux agressions…

- Pour tout dire… J’aime pas être surprotégé, et puis je ne me promène pas avec mes recherches sous le bras. Je ne suis pas stupide non plus. Je préfère voyager seul pour la simple et bonne raison que comme ça, je peu profiter des paysages que nous a offert Cirahuir, et que je peu m’arrêter autant de temps dans les petits villages que je le souhaite, sans gêner personne. Après, si je tombe sur un requin du désert… Tant pis, c’est la vie.

Il eut un rire léger, d’autant plus qu’il en avait déjà croisé lors de ses divers voyages.  Le requin ne faisait plus tellement le fier, ayant subit le courroux de la glace, mais ça… C’était un détail qu’il éviterait de donner. Comment pouvait-il préserver son image de chercheur inoffensif s’il racontait qu’il en avait déjà mit en déroute ?

- Enfin… D’habitude Suzanne viens avec moi, mais elle était malade quand je suis partie… Elle est plutôt forte, elle maitrise le feu, comme vous. Elle essaie de m‘apprendre quelques tours parfois, mais je crois qu‘elle a finit par abandonner l‘idée…

Il eut un nouveau rire, avant que l’incident ne se produise.

Ils continuèrent par la suite, la conversation au sujet des capacités de combat et autre, et Unae « avoua » qu’il était un soigneur. Un mensonge sur la base d’une vérité. Lorsqu’il était plus jeune, il s’agissait de la filière qu’il voulait développer chez lui. Et autant dire qu’autrefois, le Roch qui se trouvait être un Caracara au plumage flamboyant, prônait la paix et l’encourageait sur cette voix. Comme quoi, l’Ombre avait finit par corrompre l’oiseau dans son essence même….
Unae eut un sourire à la réaction de la jeune femme. Continuant de jouer son rôle, il posa un regard de gratitude sur elle.

- Beaucoup ne pense pas ainsi. Mais ce sont les même qui viennent frapper à ma porte ensuite, lorsqu’ils sont blessés. Je pense que les soigneurs ne sont pas remercier à leur juste valeur mais… Si on voulait plus de gratitude, être mieux prit en considération, je pense que l’on ne choisirait pas cette voix. Vous ne pensez pas ?

Oui il en faisait un peu trop. Mais ça l’amusait. Enormément. D’autant plus que la personne en face de lui était de marque, alors pourquoi s’en priver ? C’était la première fois qu’il rencontrait Selawyr. Et il était sûr que si elle savait vraiment qui il était, elle aurait déjà essayé de lui planter son épée dans le cœur. Et pourquoi pas, aller lui retirer le peu de vie qu’il lui restait ? L’idée de la tester sur ce point était plutôt tentante d’ailleurs… Si elle restait là pour la nuit, il irait lui rendre visite en tant que bourreau, juste pour le fun. Après avoir jugé les brigands qui avaient osé revêtir le manteau des Umbras pour faire leur méfait…
Sela’ eut ensuite une envie de poire et le Magia ne se fit pas prier pour suivre le mouvement. Il accepta volontiers la proposition de la jeune femme et la remercia lorsqu’elle lui donna une poire. Il put d’ailleurs sentir la peau de la jeune femme effleurer la sienne, et eut un sourire léger en la voyant retirer sa main avec vivacité. Tiens donc…

- Le soleil… J’ai l’impression qu’il me déshydrate en continu. Je supporte peu la chaleur, surtout cette chaleur là. Elle est… Trop sèche à mon gout.

Il croqua dans la poire à la suite de ça, après avoir prit soin de la frotter pour en retirer les impuretés. Le chercheur suivit les pas de la jeune femme lorsqu’elle s’éloigna, tout en lui demandant si elle faisait partie de la garde. Et la réponse qu’elle donna, lui tira un sourire mental, alors qu’il affichait un air surpris.

- Vous les côtoyer sans en faire partie ?…- Il sembla réfléchir un instant, puis stoppa ses pas, ayant bien fait attention à ce qu’il n’y ait personne trop proche d’eux -Si vous n’en faites pas partie… Que vous les côtoyer… Que vous avez une cheval aussi rare et que… Heu… Sela, ce ne serait pas le diminutif de Selawyr ?

Il pouvait bien faire l’idiot qui ne rejoint aucun élément ensemble, mais il était quand même considéré comme un chercheur plutôt réfléchit qui ne laissait pas les détails de côté. Louper une telle occasion d’en faire la preuve -même si techniquement, il l’avait reconnu depuis un moment- n’aurait pas été très intelligent de sa part…
Revenir en haut Aller en bas
Selawyr Loewyn
avatar

Dirigeant Bellator

Messages : 617

Carte d'identité
Magie: Feu & Fumée & Lumière
Palier de Puissance:
17/20  (17/20)
Métier: Chef de la maison Bellator
MessageSujet: Re: Incognito ~   Dim 5 Juil - 16:03

Il ne compte pas répondre à ma question, ne réagissant à celle-ci que par un geste discret et troublant, n'ayant pas vraiment l'habitude de ce type de comportement ; Unae semble finalement plus joueur qu'il ne le laisse paraître, ce qui n'est pas forcément pour me déplaire. Je préfère côtoyer des personnes qui ont du caractère, cela me change de la plupart des personnes vivant au palais de Castyr et qui se contentent de me lécher les bottes pour avoir des faveurs... D'ailleurs, heureusement que Wyrim est toujours à mes côtés ou je m'ennuierais terriblement en étant si seule. Il a beau avoir le rôle de protecteur, il est surtout un ami précieux et un compagnon de longue date, qui n'a pas peur de mon autorité et qui dit toujours ce qu'il pense, à mon grand bonheur. Il n'est pas comme tous ces politiciens, il n'en a pas l'étoffe, fort heureusement. Sans parler de ses pouvoirs de kelpie, qui en font un protecteur efficace et, surtout, qui forme un bon duo avec mes propres pouvoirs. Il peut hypnotiser nos ennemis pendant que je les mets à terre sans même qu'ils ne s'en rendent compte. Contre certains esprit, dont les pouvoirs peuvent être très embêtants, il est primordial d'être synchro.

Tout en pensant encore au duo que nous formons, je pose de nouvelles questions à Unae vis à vis de sa protection, m'inquiétant un peu dans mon fort intérieur de voir un homme voyager seul dans le désert alors qu'il est un soigneur. Ce n'est pas une très bonne combinaison en règle générale.

- Vous êtes du genre à ne pas vous soucier de vos vies ? Ou est-ce simplement que vous ne supportez pas la compagnie ?

Si c'est ça, peut-être devrais-je m'éclipser et le laisser continuer sa vie tranquillement... Mais il ne serait pas aussi bavard non ? Je ne suis pas la seule à tenir la conversation et, hormis à ma dernière question, il m'a toujours répondu. De plus, il est souriant et aimable, bien que j'ai appris en grandissant que cela ne voulait pas forcément dire grand chose. Je ne devrais pas être naïve et arrêter de faire confiance aux autres en suivant mon instinct, il m'a déjà conduit dans une grave situation et cela pourrait très bien recommencer... J'oublie ce dernier point et hausse un sourcil à la phrase de l'homme, n'ayant pas les éléments en main pour comprendre.

- Suzanne ? Sans m'en rendre compte, je penche très légèrement la tête sur le côté, comme le ferait un petit oiseau curieux.

Nous continuons de marcher, tranquillement, jusqu'à ce que l'accident n'arrive. Je questionne alors Unae sur sa maîtrise de la magie de l'eau, curieuse, ne comprenant pas vraiment qu'il n'ait pas utilisé celle de la fontaine lorsqu'il était en mauvaise passe... Il doit être un grand pacifiste pour ne pas l'avoir fait, même les soigneurs connaissent en général les bases de la défense, juste au cas où.

- Vous n'avez pas tord, malheureusement beaucoup de personnes ont tendance à vous rabaisser... Vous agissez en premier lieu par altruisme, pas pour recevoir des compliments... Enfin, je pense, je ne suis pas très calée dans le domaine, après tout, ma propre magie est plus destructrice qu'autre chose...

J'ai d'ailleurs eu du mal à une époque à l'accepter, ne voulant pas blesser ceux que j'aime par inadvertance. Lorsque j'ai commencé à accepter mon affiliation avec les flammes, grâce à Azhàra, j'ai passé des années à m'entraîner, seule, pour attente une maîtrise parfaite de mon élément, pour ne jamais blesser quelqu'un sans que ce ne soit mon souhait. Après tout, les accidents avec les flammes (ainsi que l'électricité, tout aussi dangereuse) sont légions... Mais penser à tout cela est assez déprimant et je préfère détourner mon attention en allant acheter des fruits, comme je l'avais prévu à la base. J'offre l'une des poires à Unae et croque dans la mienne, souriant à son goût et à sa texture juteuse très revigorante par ce temps. J'ai beau être une fille du désert et de la lumière, il faut bien avouer qu'il fait chaud, surtout avec ma tenue en cuir.

- C'est sûrement parce que vous n'êtes pas un habitant du désert, comme on dit par ici. On s'habitue au soleil dès notre plus jeune âge !

Bon, mon affiliation avec les flammes et la lumière sont aussi une double protection efficace, mais je ne peux clairement pas dire cela à voix haute.

Nous nous éloignons un peu de la foule tandis que je réponds à sa question avec un sourire amusé. Même si je suis venue ici incognito, je ne peux pas m'empêcher de lui laisser quelques indices sur ma véritable identité, par envie de jeu. Va savoir pourquoi j'ai décidé d'agir ainsi aujourd'hui... Mais bon, dans tous les cas je ne comptais pas lui mentir, alors s'il arrive à la conclusion qui s'impose... Ce qui semble d'ailleurs être le cas...

- Bingo ! Je lui fais un grand sourire et m'éloigne un peu plus de la foule, n'ayant pas envie qu'une oreille indiscrète nous entende. Je me demandais si vous alliez deviner !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Incognito ~   

Revenir en haut Aller en bas
 
Incognito ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novam Vitam :: LES BAS FONDS :: Corbeille :: RP-